Archives du mot-clé ww2

Être sans destin de IMRE KERTÉSZ

Être sans destin de IMRE KERTÉSZ
Être sans destin de IMRE KERTÉSZ

Aujourd’hui, je ne suis pas allé au lycée. C’est-à-dire que j’y suis allé, mais seulement pour demander au professeur principal la permission de rentrer à la maison. Je lui ai donné la lettre par laquelle mon père sollicitait une autorisation d’absence “pour raisons familiales”. Il m’a demandé quelle sorte de raisons familiales ce pouvait être. Je lui ai dit que mon père avait été réquisitionné pour le service du travail obligatoire ; alors il n’a plus fait de difficultés.

C‘est ainsi que démarre l’histoire de cet adolescent juif Hongrois de 15 ans, son père vient d’être réquisitionné pour le STO, lui est pris dans une rafle, (étoile jaune) et se retrouve déporté.

Lire la suite Être sans destin de IMRE KERTÉSZ

Publicités

Abattoir 5 ou la croisade des enfants de Kurt Vonnegut

Abattoir 5 de Kurt Vonnegut
Abattoir 5 de Kurt Vonnegut

Après avoir lu la chronique de la jument verte sur Abattoir 5,  je me suis dit ‘why not’ , surtout avec un avis aussi positif. Mais je n’ai pas dû avoir la même lecture, ni la même compréhension.

C’est une histoire vraie, plus ou moins. Tout ce qui touche à la guerre, en tout cas, n’est pas loin de la vérité. J’ai réellement connu un gars qu’on a fusillé à Dresde pour avoir pris une théière qui ne lui appartenait pas. Ainsi qu’un autre qui menaçait de faire descendre ses ennemis personnels par des tueurs à la fin des hostilités. Et ainsi de suite.

Lire la suite Abattoir 5 ou la croisade des enfants de Kurt Vonnegut

Opération Napoléon – Indridason, Arnaldur

Opération Napoléon - Indridason, Arnaldur
Opération Napoléon – Indridason, Arnaldur

 

Une atmosphère typiquement islandaise d’Indridason, des glaciers de la neige, des tempêtes de blizzard.Pas de commissaire Erlendur. Nous sommes en 1945 : un bombardier allemand survole l’Islande pendant une tempête et s’écrase sur le glacier Vatnajökull. Bizarrement il y a des officiers allemands et américains à bord. L’Allemand le plus gradé affirme que leur meilleure chance de survie consiste à marcher vers la ferme la plus proche et s’en va, une valise menottée au poignet. Il ne tarde pas à disparaître dans l’immensité blanche. Depuis l’avion à disparu dans les glaces et tout est mis en alerte pour le retrouver coute que coute par une unité secrète américaine.

Lire la suite Opération Napoléon – Indridason, Arnaldur

Un été au Kansai de Romain Slocombe

 

Un été au Kansai de Romain Slocombe
Un été au Kansai de Romain Slocombe

Une mise en abîme d’une histoire, qui commence banalement par une enquête mené par un journaliste afin de débusquer le passé nazi de dirigeants allemands.Ce journaliste se voit remettre toute la correspondance d’un fonctionnaire du corps diplomatique allemand/nazi au Japon de 1941 à 1945. 

Lire la suite Un été au Kansai de Romain Slocombe

Toute la lumière que nous ne pouvons voir de Anthony Doerr

Toute la lumière que nous ne pouvons voir de Anthony Doerr
Toute la lumière que nous ne pouvons voir de Anthony Doerr

Une fiction captivante qui nous entraîne du début du nazisme, à l’occupation, la campagne de Russie, puis la libération. Nous traversons toute ces périodes jusqu’à nos jours sous l’oeil de plusieurs existences. On s’enfonce progressivement dans la barbarie, un récit mixé de métaphores et de symboles.

Lire la suite Toute la lumière que nous ne pouvons voir de Anthony Doerr

Il y a un an Hiroshima de Hisashi Tôhara

Il y a un an, Hiroshima


Hiashi Tôhara avait dix-huit ans le 6 août 1945. Un an plus tard il raconte ce qu’il a vécu dans la ville d’Hiroshima. Des images noires : le rideau se lève sur un drame encore jamais vu. Le narrateur avait vu les bombes incendiaires; les tremblements de terre, mais là une apocalypse d’un nouveau genre venait de voir le jour. Elle mènera à la capitulation le 15 août par l’empereur.

Je ne voyais que le ciel noir, l’eau noire et les flammes rouges comme des démons. » p34

Lire la suite Il y a un an Hiroshima de Hisashi Tôhara

Charlotte de David Foenkinos

Charlotte de David Foenkinos
Charlotte de David Foenkinos

 

D’un côté, une famille dont la généalogie est entachée de suicides d’une génération à l’autre. De charlotte dont on va taire les multiples tragédies familiales. Puis une période sombre de l’histoire, qui la plonge dans l’horreur du nazisme, les siens essaient de résister : « il faut âtre optimiste, se dire que la haine est périssable ». Mais la folie barbare, telle une épidémie de haine s’étend partout. Un seul remède à son malaise, son mal de vivre :  le dessin et la peinture. Elle se lance dans une « apnée créatrice (…) extatique. Comme un rapport de dévotion au passé ».  

Lire la suite Charlotte de David Foenkinos