Archives du mot-clé amour

Natural Woman de Matsuura Rieko

Natural Woman de Matsuura Rieko

 

La narratrice, Yoko est dessinatrice de manga, elle est jeune, elle a 19 ans. Elle connaît ses premiers émois amoureux, désordre du corps et de l’esprit. Elle est attirée par les femmes, mais un soupçon de soumission entoure ses amours.

« Il ne faut pas laisser échapper l’occasion, quand on aime autant, il faut exprimer son amour, sinon on va mal. Peu importe les conséquences ». Lire la suite Natural Woman de Matsuura Rieko

La chrysalide brisée de YAMADA Eimi

La chrysalide brisée de YAMADA Eimi

Hitomi, jeune fille de seize ans découvre les premiers émois de l’amour avec Mugio. Elle s’offre à cette relation pour contrecarrer Eriko. Une fille de son âge qu’elle déteste depuis toute petite.

A seize ans, la vie n’avait plus de secrets pour moi. Cela peut sembler présomptueux, je le sais, mais moi je ne bluffe pas. Qu’appelais je donc « la vie » à l’époque ? Tout ce qui concerne les garçons ? Ces plaisirs, parfois à double tranchant – amour, alcool, cigarettes, sexe – qui sont comme des obligations par lesquelles tout adolescent doit passer ? Vous n’y êtes pas du tout ! Sur ce plan, je n’étais qu’une gamine innocente. En revanche, je connaissais la haine. Et à seize ans, la haine m’offrait un regard privilégié sur la vie.

Lire la suite La chrysalide brisée de YAMADA Eimi

Terre des oublis de Dương Thu Hương

C’est avec un peu de retard que je vous présente la première chronique de l’année, celle-ci est spéciale, car tout d’abord elle a pour objectif de  vous souhaiter santé,  sérénité et bonheur, et de merveilleuses découvertes littéraires !!

J’en profite également pour vous remercier de toutes les chroniques de roman, films et séries que vous avez partagées qui m’a permis de découvrir de nouveaux horizons.

Mais je profite de ce premier article de l’année pour vous faire rencontrer une romancière du Viêtnam (dissidente) dont je visite le pays actuellement.

Terre des oublis de Dương Thu Hương
Terre des oublis de Dương Thu Hương

Lire la suite Terre des oublis de Dương Thu Hương

La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson

La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson
La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson

Histoire d’amour, histoire nostalgique d’un amour qui s’est échoué. Amour bref mais intense. Récit d’une vie simple dans les plaines du nord-ouest de l’Islande, d’une existence âpre. La femme du narrateur, Unnur vient de mourir. Elle décède après cinq ans de souffrances suite à une opération chirurgicale qui ruina leur vie de couple.Cette histoire d’amour est la lettre que Bjarni envoie à Helga, sa maîtresse, l’amour de sa vie. 

Lire la suite La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson

Le Temple de la Grue Écarlate de Tran-nhut

Tran-nhut Le Temple de la Grue Écarlate
Tran-nhut Le Temple de la Grue Écarlate

« Le temple de la grue écarlate », nous immerge dans une enquête menée par le mandarin impérial Tân et son acolyte, le lettré Dinh, dans le Viêt Nam du xviie siècle. Ce récit est le premier d’une série mettant en scène le mandarin Tân nouvellement promu dans la Province de Haute Lumière.

Le plus curieux de l’histoire, c’est que, à peine nommé dans cette province, j’entends parler du Temple de la Grue Écarlate à deux reprises. On m’affirme d’abord qu’il est tenu par un ordre de bonzes extrêmement violents que je dois disperser. Puis, un garçon qui logeait dans ce même temple est battu à mort, et son corps est laissé étrangement en évidence pour que je l’examine. Quelqu’un cherche à attirer mon attention sur ce mystérieux monastère.

Lire la suite Le Temple de la Grue Écarlate de Tran-nhut

La douleur de André de Richaud

La douleur de André de Richaud
La douleur de André de Richaud

MmeThérèse Delombre trente-cinq ans et déjà veuve. Son mari un capitaine est mort des les premières années de la Grande guerre, elle reste avec son fils Georges dans un petit village de Provence. Mais la passion la guette, et surtout la solitude.

Elle ne pensait qu’à l’amour, qu’aux gestes de l’amour, qu’aux douleurs de la passion. Elle aimait éperdument. Une seconde jeunesse la saisissait. Elle essayait de se délivrer en aimant son fils, en se forçant à aimer son fils par de dures contraintes. Mais l’enfant était déjà pour elle, sans qu’elle se l’avouât, un homme, et un peu de boue souillait à jamais l’amour de la mère »

Lire la suite La douleur de André de Richaud