Archives du mot-clé prix Akutagawa

Le prix Akutagawa (芥川龍之介賞, Akutagawa Ryūnosuke Shō?) est un prix littéraire japonais créé en 1935 par Kan Kikuchi en l’honneur de son ami l’écrivain Akutagawa. Il récompense des nouvelles ou de courts romans et est décerné deux fois par an, en janvier et en juillet. Les gagnants reçoivent une montre et un million de yen.

La rivière aux lucioles de Miyamoto Teru

La rivière aux lucioles de Miyamoto Teru
La rivière aux lucioles de Miyamoto Teru

 

La rivière aux lucioles comporte deux nouvelles, la première éponyme et la seconde s’intitule « le fleuve de boue ».

Ces deux écrits sont des récits d’enfance durant la période d’après-guerre dans les années 50. La rivière aux lucioles est le récit de l’enfance de Tatsuo dans les quartiers populaires d’Osaka.

Il crut que les tentacules verts d’un grand saule agité par le vent étaient près d’enlacer le garçon, seul être encore debout au bord de la rue grise et vide

Lire la suite La rivière aux lucioles de Miyamoto Teru

Le jour de la Gratitude au travail de IToyama Akiko

Le jour de la Gratitude au travail de IToyama Akiko
Le jour de la Gratitude au travail de IToyama Akiko

Deux nouvelles composent ce court recueil. Pour la première, elle nous raconte la vie de Kyôko, une jeune femme chômeuse et célibataire au japon. les affres de sa condition de sans emploi avec une vision plutôt amère. Mais célibataire de surcroit, Kyôko nous commente une rencontre arrangée. Elle est franche, directe, le ton est donné dès les premières lignes

Lire la suite Le jour de la Gratitude au travail de IToyama Akiko

La chasse à l’enfant de Taeko Kôno

La chasse à l'enfant de Taeko Kôno
La chasse à l’enfant de Taeko Kôno

Six nouvelles qui nous font rentrer dans la sphère obsessionnelle de Taeko Kono, le ton est mis sur les femmes, leurs fantasmes, de déni de la maternité, la critique de la vie de couple. Exutoire à la vie programmée des femmes, les relations et les fantasmes des femmes sont plus orienté vers des relations sadomasochiste plutôt que sur la banalité de vie de couple.

Lire la suite La chasse à l’enfant de Taeko Kôno

Serpents et piercings de Hitomi Kanehara

Serpents et piercings de Hitomi Kanehara
Serpents et piercings de Hitomi Kanehara

 

 


Hitomi Kanehara est une jeune romancière née en 1983, son roman est grandement autobiographique. Elle quitte l’école à onze ans, est anorexique et utilise l’écriture comme exutoire. Elle est adepte des transformations corporelles comme « Lui », l’héroïne de ce roman écrit à vingt ans.

Lire la suite Serpents et piercings de Hitomi Kanehara

Les pierres de Hiraku Okuizumi

 

Les pierres de Hiraku Okuizumi
Les pierres de Hiraku Okuizumi

l’incipit de ce roman commence « Dans le galet d’une rivière est inscrite toute la marche de l’univers », mais également avec une citation de l’évangile selon saint Luc ‘Je vous le dis, s’ils se taisent, les pierres crieront ». Et le cri que l’on entend est un cri de douleur, un déchirement du plus profond de l’âme. Car dans cette grotte se trouve le reste d’une armée épuisée, touchée par la dysenterie, remplis de cadavres, putréfaction, pus, ulcère des tropiques. Lire la suite Les pierres de Hiraku Okuizumi