Archives du mot-clé prix Akutagawa

Le prix Akutagawa (芥川龍之介賞, Akutagawa Ryūnosuke Shō?) est un prix littéraire japonais créé en 1935 par Kan Kikuchi en l’honneur de son ami l’écrivain Akutagawa. Il récompense des nouvelles ou de courts romans et est décerné deux fois par an, en janvier et en juillet. Les gagnants reçoivent une montre et un million de yen.

La Vie du bon côté de Keisuke Hada

La vie du bon cote de Hada Keisuke

La vie du bon côté, c’est le quotidien de  Kento, vingt-huit ans. Il  habite encore chez sa mère, souffre de rhume des foins. Il traîne toute la journée dans l’appartement, guère plus actif que son grand-père qui partage leur vie et ne cesse de se plaindre. Kento a de petits boulots journaliers depuis qu’il a donné sa démission, et s’occupe de son grand-père.

Ce qu’il avait sous les yeux, c’était un vieillard qui souhaitait sincèrement mourir plus de trois cent trente jours sur trois cent soixante-cinq. Comment faire pour atteindre le plus rapidement possible le but délicat qui était le sien : voilà ce qu’il devait lui apprendre. Il eut l’illusion d’être devenu un parent pour son grand-père retombé en enfance.

Lire la suite La Vie du bon côté de Keisuke Hada

Publicités

Mariage contre nature de Motoya Yukiko

Mariage contre nature de Motoya Yukiko

Depuis qu’elle a quitté son boulot pour se marier, San s’ennuie un peu à la maison. Surtout que son mari, à peine rentré le soir, joue les plantes vertes devant la télévision. Parfois San se demande si elle ne partagerait pas la vie d’un nouveau spécimen d’être humain.

Un jour, j’ai remarqué que nos visages, à mon mari et moi, se ressemblaient comme deux gouttes d’eau.

Lire la suite Mariage contre nature de Motoya Yukiko

La rivière aux lucioles de Miyamoto Teru

La rivière aux lucioles de Miyamoto Teru
La rivière aux lucioles de Miyamoto Teru

 

La rivière aux lucioles comporte deux nouvelles, la première éponyme et la seconde s’intitule « le fleuve de boue ».

Ces deux écrits sont des récits d’enfance durant la période d’après-guerre dans les années 50. La rivière aux lucioles est le récit de l’enfance de Tatsuo dans les quartiers populaires d’Osaka.

Il crut que les tentacules verts d’un grand saule agité par le vent étaient près d’enlacer le garçon, seul être encore debout au bord de la rue grise et vide

Lire la suite La rivière aux lucioles de Miyamoto Teru

Le jour de la Gratitude au travail de IToyama Akiko

Le jour de la Gratitude au travail de IToyama Akiko
Le jour de la Gratitude au travail de IToyama Akiko

Deux nouvelles composent ce court recueil. Pour la première, elle nous raconte la vie de Kyôko, une jeune femme chômeuse et célibataire au japon. les affres de sa condition de sans emploi avec une vision plutôt amère. Mais célibataire de surcroit, Kyôko nous commente une rencontre arrangée. Elle est franche, directe, le ton est donné dès les premières lignes

Lire la suite Le jour de la Gratitude au travail de IToyama Akiko

La chasse à l’enfant de Taeko Kôno

La chasse à l'enfant de Taeko Kôno
La chasse à l’enfant de Taeko Kôno

Six nouvelles qui nous font rentrer dans la sphère obsessionnelle de Taeko Kono, le ton est mis sur les femmes, leurs fantasmes, de déni de la maternité, la critique de la vie de couple. Exutoire à la vie programmée des femmes, les relations et les fantasmes des femmes sont plus orienté vers des relations sadomasochiste plutôt que sur la banalité de vie de couple.

Lire la suite La chasse à l’enfant de Taeko Kôno