Escale à Hiroshima

Après un voyage en train d’Osaka à Hiroshima via le Shinkansen. Nous avons tout d’abord visité Miyajima.

Cette petite île qui se trouve pratiquement en face d’Hiroshima est célèbre pour son Torii qui se dresse dans la mer, mais également pour le sanctuaire Shinto flottant.

Nous sommes arrivés en marée descendante,  les pieds du Torii se découvrent peu à peu.

Symboliquement, le torii sert à séparer le monde profane du monde spirituel, il est présent à l’entrée de tous les sanctuaires shintoïstes. « Chaque torii traversé lors de l’accès à un sanctuaire doit être retraversé dans l’autre sens afin de revenir dans le monde matériel. Il n’est pas rare de voir des Japonais contourner un torii lorsqu’ils pensent ne pas repasser plus tard par cet endroit. »

Lire la suite Escale à Hiroshima

Publicités

Kyoto

Moment de calme et de plénitude (dès que l’on s’éloigne de la foule des visiteurs) au Kinkaku-ji, nom d‘usage donné au temple bouddhiste du pavillon d’or.

Une ode aux couleurs de feu : or du pavillon et flamboyance des feuilles d’automne, en particulier des feuilles d’érable qui commencent à prendre une teinte rouge.

Le temple provoque une certaine étrangeté, comme si celui-ci avait été déposé dans ce jardin. Néanmoins une pensée pour le roman de Mishima m’accompagne lors de cette visite.

J’ai pu profiter d’un seau à l’effigie du temple, ainsi que d’une calligraphie  sur mon  Gôshuin Chô par un moine. Il me reste à faire traduire l’inscription.

Fushimi Inari-taisha

Visite du Sanctuaire shinto avec ses 10 000 Torii qui parcourt une des montagnes de Kyoto. Un vrai coup de coeur

Moment spécial lors de cette visite , au croisement des chemins sont disposés des statuettes de pierre ‘kitsune’  un renard du folklore japonais, des lanternes de pierre et des petits temples.

On rencontre parfois le Kitsune avec une clé dans la bouche, clé du grenier à riz, mais toujours ceint d’un tablier rouge.

Le prochain post, sera sur Osaka

Escale à Osaka

Vous devez supposer ma passion pour le Japon à travers les lectures que je fais, Aussi voici quelques images de notre voyage au Japon. Nous avons débuté par quelques jours à Tokyo, dont voici quelques photos… Nous sommes pour l’instant à Osaka, aussi les prochaines visites seront sur Kyoto, Kobe,

Meiji-jingū, 明治神宮

Des temples bouddhistes, des sanctuaires shintoistes et des châteaux ..

Des rencontres surprenantes …

de la cuisine de quartier …

Bref, juste un avant gout de toutes les découvertes et du contraste saisissant entre Occident et Orient.

A suivre

La fille du cryptographe de Pablo de Santis

 

La fille du cryptographe

 

Miguel Dorey est atteint d’un défaut d’audition qui l’amène à mettre en doute la réalité de ce qu’il entend. Il est obsédé par les langages secrets des civilisations oubliées tout autant que par les codes de l’espionnage. Avec ses camarades du cours du professeur Colina Ross, il fonde un Cercle des cryptographes qui gagne une petite réputation internationale.

Lire la suite La fille du cryptographe de Pablo de Santis

Les fils de la poussière de Arnaldur Indridason

 

Les fils de la poussière de Arnaldur Indridason

Daniel, quadragénaire schizophrène interné dans un hôpital psychiatrique de Reykjavík, se jette par la fenêtre sous les yeux de son frère Palmi. Au même moment, Halldor un vieil enseignant, qui a eu Daniel comme élève dans les années 60, meurt assassiné dans l’incendie de sa maison.

Lire la suite Les fils de la poussière de Arnaldur Indridason

Gracias a la vida de Christine Bonfanti

Gracias a la vida

La femme poète sait tous les mots
Elle les distille et en connaît les charmes et maléfices
Ses paroles tressent des pièges d’argent cousus de fil d’or
dans lesquels elle capture ses proies …

Si vous êtes assez fou
si le danger vous attire
suivez-la !
La vie rêvée vous y attend.

Lire la suite Gracias a la vida de Christine Bonfanti

La papeterie Tsubaki et Ogawa Ito

Sous le charme du précédent roman de Ito Ogawa ‘le jardin arc-en-ciel‘, c’est avec avidité que je me suis lancé dans la lecture de son dernier roman ‘La papeterie Tsubaki’.  Cette échoppe  nous entraîne dans la vie de Hatoko, une femme de vingt-cinq ans qui retourne dans sa ville natale de Kamakura. Elle reprend la papeterie familiale que lui a léguée sa grand-mère :’l’aînée’.   Cette papeterie est aussi le lieu ou Hatoko va déployer son art d’écrivain public.

Lire la suite La papeterie Tsubaki et Ogawa Ito

Lectures épicuriennes