Archives pour la catégorie Littérature Américaine

Dans le scriptorium de Paul Auster

Dans le scriptorium de Paul Auster
Dans le scriptorium de Paul Auster

Un homme âgé, Mr Blank s’éveille dans une chambre blanche, il est dénué de tout souvenir, un pan de mystère l’entoure. Est-il prisonnier ? : il n’a à sa disposition qu’un lit, un bureau avec des photos, un texte, des feuilles blanches. Il se retrouve seul, seul avec lui-même avec sa mémoire effacée ( son nom Mr Blank, est telle une feuille vierge).

Ce qu’il sait, c’est que son cœur est empli d’un implacable sentiment de culpabilité. En même temps, il ne peut se défendre de l’impression qu’il est victime d’une injustice terrible.Il y a une fenêtre dans la chambre, mais le store est baissé et, pour autant qu’il s’en souvienne, il n’a pas encore regardé dehors.

Lire la suite Dans le scriptorium de Paul Auster

Publicités

Le talon de fer de Jack London

Le talon de fer de Jack London
Le talon de fer de Jack London

Le talon de fer est un roman dystopique sur les terribles oppressions d’une oligarchie américaine au début du vingtième siècle et les luttes d’un mouvement socialiste révolutionnaire : roman d’anticipation politique, fiction sociale.

« Cependant Ernest racontait comment il s’était élevé dans la société au point d’entrer en contact avec les classes supérieures et de se frotter à des hommes intronisés dans les hautes situations.
Alors était venue pour lui la désillusion, et il la dépeignit en termes peu flatteurs pour cet auditoire. La nature grossière de leur argile l’avait surpris. Ici la vie ne lui apparaissait plus noble et généreuse. Il était épouvanté de l’égoïsme qu’il rencontrait. Ce qui l’avait étonné encore davantage, c’était l’absence de vitalité intellectuelle. Lui, qui venait de quitter ses amis révolutionnaires, il se sentait choqué par la stupidité de la classe dominante.
Puis, en dépit de leurs magnifiques églises et de leurs prédicateurs grassement payés, il avait découvert que ces maîtres, hommes et femmes, étaient des êtres grossièrement matériels. Ils babillaient bien sûr leur cher petit idéal et leur chère petite morale, mais en dépit de ce verbiage, la tonique de leur vie était une note matérialiste… »

Lire la suite Le talon de fer de Jack London

Trilogie New Yorkaise de Paul Auster

The new york trilogy
La trilogie New Yorkaise de Paul Auster

La trilogie « New-yorkaise » était sur ma pile à  lire depuis de nombreux mois, j’avais particulièrement aimé « Moon Palace » et « Au pays des choses dernières / le voyage d’Anna Blum« .

On découvre dans la première nouvelle ‘cité de verre’, un personnage aux multiples facettes dénommé Quinn, alias William Wilson , alias Max Work et même un certain Paul Auster. Lire la suite Trilogie New Yorkaise de Paul Auster

Abattoir 5 ou la croisade des enfants de Kurt Vonnegut

Abattoir 5 de Kurt Vonnegut
Abattoir 5 de Kurt Vonnegut

Après avoir lu la chronique de la jument verte sur Abattoir 5,  je me suis dit ‘why not’ , surtout avec un avis aussi positif. Mais je n’ai pas dû avoir la même lecture, ni la même compréhension.

C’est une histoire vraie, plus ou moins. Tout ce qui touche à la guerre, en tout cas, n’est pas loin de la vérité. J’ai réellement connu un gars qu’on a fusillé à Dresde pour avoir pris une théière qui ne lui appartenait pas. Ainsi qu’un autre qui menaçait de faire descendre ses ennemis personnels par des tueurs à la fin des hostilités. Et ainsi de suite.

Lire la suite Abattoir 5 ou la croisade des enfants de Kurt Vonnegut

Missing : New York de Ben Winslow

Missing New York Don Winslow
Missing New York Don Winslow

L’inspecteur Decker Franck du Nebraska reçoit un code « 64 »:  avis de disparition. Hailey, une petite fille métisse de six ans aux yeux verts est portée disparu. Decker mène l’enquête,

Nous avons un fichier national des voitures volées. Nous n’ en avons pas pour les enfants volés. Ce qui en dit long , je suppose, sur notre échelle des valeurs

Lire la suite Missing : New York de Ben Winslow

Au pays des choses dernières de Paul Auster

Au pays des choses dernières de Paul Auster
Au pays des choses dernières de Paul Auster

De  “pays des choses dernières” également appelé « LE voyage d’Anna Blume », la narratrice tente de survivre dans une ville au visage apocalyptique,  venue chercher son frère disparu – elle écrit une longue lettre qui ne suppose pas de destinataire. Elle se fond dans la ville, dans sa population, à la recherche d’une lueur d’espoir, d’un souffle de vie. Plus qu’un roman, un témoignage, un testament.

Ce sont les dernières choses, a-t-elle écrit. L’une après l’autre elles s’évanouissent et ne reparaissent jamais. Je peux te parler de celles que j’ai vues, de celles qui ne sont plus, mais je crains de ne pas avoir le temps. Tout se passe trop vite, à présent, et je ne peux plus suivre.

Lire la suite Au pays des choses dernières de Paul Auster

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee
Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee

Alabama, dans les années 1930.  On ressent l’état sudiste profond.  un essai sur un balbutiement de la politique anti ségrégationniste mené par une poignée d’hommes.  Une population qui semble se diviser en trois classes nantis avec les riches propriétaires, les anciens esclaves et les blancs pauvres.

Lire la suite Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee