Histoire de ma mère de Yasushi Inoue

histoire de ma mère de yasushi inoué
histoire de ma mère de yasushi inoué

Yasushi Inoué nous livre un portrait magistral en nous racontant dans le détail les faits et gestes de sa mère octogénaire.  Le narrateur se place en témoin des ravages de ce qu’on appelle aujourd’hui la maladie d’Alzheimer.

Cette histoire vécue par les témoins de cette vieillesse, avec tendresse, amour dévoile les dégâts occasionnés sur cette femme qui atteint les  84 ans.

Il remarque avec progressivité la mémoire floue, la honte la souffrance qui peut à peu touche la vieille femme. Son altération de la mémoire, elle commence à répéter les mêmes phrases, ne se souvient que des moments pénibles de sa vie.  Ses souvenirs fondent progressivement jusqu’à se concentrer sur ceux de sa jeunesse, sa mémoire oblitérant le quotidien : retour en enfance.

Elle lisait le journal sans lunettes. S’il lui manquait une ou deux molaires, elle n’avait pas une seule fausse dent. Son corps ne présentait aucune faiblesse, mais deux ou trois ans avant la disparition de mon père, elle commença à avoir des trous de mémoire : elle répétait deux ou trois fois la même chose.

Malgré les soins et les attentions de ces proches, ils sont confrontés à son obstination, à ses souvenirs qui peu à peu s’enfuient. Elle ne reconnaît plus ses enfants, prend sa fille pour sa grand-mère, oublie ses petits enfants ….

Elle soliloque sans cesse, agaçant ses proches, rabâchant les mêmes histoires, des stratégies sont mises en place afin de l’aider, de faciliter la vie de chacun.

Je refoulais toujours de force la protestation qui me venait immanquablement aux lèvres : « Cesse de répéter toujours la même chose ! » En m’asseyant en face d’elle, je commençais une lutte contre moi-même.

J’avais comparé l’esprit de ma mère à un disque rayé, mais je le pensais maintenant muni d’un petit ventilateur qui écarterait de lui les éléments inutiles de sa vie.

Un livre très émouvant. On se reconnaîtra dans le narrateur face à la vieillesse d’un proche, de la sénilité qui atteint les facultés psychiques des personnes âgées.  Une description de la maladie d’Alzheimer avant l’heure.

Extraits :

  • « Quand je vois Grand-mère, je me dis que la vie d’un être humain se réduit à bien peu de chose »
  • Une partie du passé avait complètement disparu chez elle. Elle avait oublié mon père et l’intérêt qu’elle portait à ses enfants s’était considérablement affaibli. Quant à son amour pour ses petits-enfants, il était à peu près réduit à néant. Elle avait dû commencer à effacer, exactement comme avec une gomme, la longue ligne de sa vie.
  • Tout en marchant, mon frère me disait avec excitation que notre mère avait oublié tous les moments heureux de la vie qu’elle avait menée avec notre père et qu’elle ne se rappelait que les plus tristes.
  • « Quand on voit les piliers d’un vieux temple, la partie la plus tendre du bois est rongée par le temps, mais la partie la plus dure résiste seule ; c’est un peu la même chose. Les instants heureux ont fini par disparaître et ne sont demeurés que les plus déplaisants. « 
  • L’après-midi, cependant, sa nostalgie du village était obsessionnelle et elle enrageait. Il suffisait d’une courte absence pour retrouver ma mère à l’entrée de la maison, avec son petit sac. Il était vain de tenter de la persuader et, effleurait-on son épaule, elle entrait dans une vive colère comme si on la battait.

Divers:

  • Titre original : わが母の記, Waga haha no ki, 1975
  • Edition Stock, 1998
  • Traduit du Japonais par René Ceccatty et Ryôji Nakamura
Publicités

6 réflexions sur « Histoire de ma mère de Yasushi Inoue »

  1. Le vieillissement et les maladie qui vont avec, c’est terrible… Alzheimer et la démence… Je note celui-ci aussi… J’ai fait une longue pause… Et ça fait plaisir de vous lire tous à nouveau.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s