Archives du mot-clé Yoko Ogawa

Le musée du silence de Yoko Ogawa

 

Le musée du silence de Yoko Ogawa
Le musée du silence de Yoko Ogawa

Un univers un peu différent, dans ce roman d’Ogawa. En premier on remarque que le narrateur est un homme, et que l’action se passe dans un village isolé au bout du monde qui semble à la frontière entre la réalité et l’irréel.

 Un jeune muséographe embauché par une vieille femme ‘acariâtre’ dans un village au bout du monde doit organiser un musée ou seront disposés les souvenirs du village. Rassemblement d’objets qui caractérisent le mieux les personnes après leur mort. Il lui faudra donc cataloguer puis récolter les objets des défunts ( en les subtilisant, ou en les volant) . On part dans ce récit du réel pour s’éloigner peu à peu dans un monde fantastique. Ce narrateur dont le métier est la conception d’expositions pour les musées, et qui  a une parfaite connaissance et une grande expérience de ce milieu, se trouve à rassembler, cataloguer des objets qui possèdent une âme. Une incursion pas  pas dans un monde irréel, blanc, et muet.  

Lire la suite Le musée du silence de Yoko Ogawa

Les paupières de Yoko Ogawa

Les paupières de Yoko Ogawa
Les paupières de Yoko Ogawa

Un recueil de huit nouvelles, qui sont annoncées comme étant en écho à la « Bénédiction inattendue« . Des thématiques sur l’isolement, le sommeil, Des petites nouvelles simples qui frôlent un univers imaginaire presque fantastique ou onirique mais en aiguisant délicatement nos sens.

Lire la suite Les paupières de Yoko Ogawa

La bénédiction inattendue de Yoko Ogawa

La bénédiction inattendue de Yoko Ogawa
La bénédiction inattendue de Yoko Ogawa

 

Sept petites nouvelles autour de l’écriture, de l’interrogation de ses peurs, de ses appréhensions  écrire. On pourra s’interroger sur la part d’autobiographique de ces histoires, mais on en retiendra surtout des liens avec ses autres nouvelles : L’annulaire, Hôtel Iris, mais toujours en frôlant l’imaginaire ou de rencontres qui sont improbables mais toujours avec un style fluide des plus agréables

Lire la suite La bénédiction inattendue de Yoko Ogawa

Petits oiseaux de Yôko Ogawa

Petits oiseaux de Yoko Ogaw
Petits oiseaux de Yoko Ogawa

 

Un roman bien étrange que nous livre Ogawa, car c’est les yeux fermés que je me suis précipité sur ce dernier roman. Le thème est l’histoire de  deux frères, semblant vivre dans leur ‘bulle’ hors du monde ou à côté de la réalité. L’aîné ne communique qu’en langage pawpaw ( le langage des oiseaux), son seul centre d’intérêt est de regarder, écouter les oiseaux. Son frère, le cadet est le seul qui arrive à la comprendre, tout en n’ayant pas la dextérité de son frère pour parler le pawpaw. Il va jouer le rôle de traducteur entre l’aîné et le monde qui l’entoure. 

Lire la suite Petits oiseaux de Yôko Ogawa

Tristes revanches de Yoko Ogawa

Tristes revanches de Yoko Ogawa
Tristes revanches de Yoko Ogawa

 

La spécificité de ce recueil de nouvelles, est qu’elles sont interconnectées, puzzle d’atmosphères, étranges et captivantes ; leur point commun : étrangeté et mystère, les femmes se vengent des maris ivrognes, des amants menteurs, de clientes réfractaires à leur art. Tous ces moments de vie sont racontés sont comme des lignes droites qui se coupent .Il y a toujours une présence morbide qui les entoure lors de leur intersection. Ces interconnections pourraient être un fraisier à la crème, une romancière, un train qui prend du retard, une carotte ou une photo, des tâches de sauce tomate   … Ces points communs sont propres à chacun, a sa sensibilité de lecteur.

Lire la suite Tristes revanches de Yoko Ogawa