Archives du mot-clé onirisme

Saules aveugles, femme endormie de Haruki Murakami

Saules aveugles, femmes endormies de Haruki Murakami
Saules aveugles, femmes endormies de Haruki Murakami

23 nouvelles composent cet ouvrage. De petites nouvelles du quotidien qui vont nous plonger dans un monde poétique, absurde ou  les coïncidences apportent leur lot d’insolite.  Pour preuve le titre de cet ouvrage en est un condensé : « Les saules aveugles sont pleins d’un pollen très puissant. De toutes petites mouches chargées de ce pollen s’introduisent dans les oreilles de la femme et la font dormir. »

Lire la suite Saules aveugles, femme endormie de Haruki Murakami

Publicités

Le cheminot de Asada Jirô

Le cheminot de Asada Jirô
Le cheminot de Asada Jirô

Dans ce recueil ‘Le cheminot’, deux nouvelles :La première nouvelle éponyme possède une atmosphère poétique, un train dans la neige à Hokkaidô, les flocons qui tombent apportant la nostalgie. Oto un homme au seuil de la retraite se souvient. Une petite fille vient le voir ou peut-être un fantôme, ses collègues sont prévenants, lui offrent une corbeille de fruits en mémoire de sa fille. Mais la retraite, puis la ligne de chemin de fer va être désaffecté, va l’affecté car il a consacré toute sa vie à son métier.

Lire la suite Le cheminot de Asada Jirô

Petits oiseaux de Yôko Ogawa

Petits oiseaux de Yoko Ogaw
Petits oiseaux de Yoko Ogawa

 

Un roman bien étrange que nous livre Ogawa, car c’est les yeux fermés que je me suis précipité sur ce dernier roman. Le thème est l’histoire de  deux frères, semblant vivre dans leur ‘bulle’ hors du monde ou à côté de la réalité. L’aîné ne communique qu’en langage pawpaw ( le langage des oiseaux), son seul centre d’intérêt est de regarder, écouter les oiseaux. Son frère, le cadet est le seul qui arrive à la comprendre, tout en n’ayant pas la dextérité de son frère pour parler le pawpaw. Il va jouer le rôle de traducteur entre l’aîné et le monde qui l’entoure. 

Lire la suite Petits oiseaux de Yôko Ogawa