Archives du mot-clé Higashino

Les lumières de la nuit de Higashino

La lumiere de la nuit de Higashino
La lumiere de la nuit de Higashino

Assassinat d’un prêteur sur gages dans un immeuble en construction d’Osaka de plusieurs coups de couteaux. Le policier Sasagaki se charge de l’enquête, peu d’indices, des suspects probables, mais rien de probant. Puis des accidents, les victimes ont un rapport  avec le prêteur sur gage.  Mais malgré tout l’enquête est dans l’impasse.

Lire la suite Les lumières de la nuit de Higashino

Publicités

Un café maison de Keigo Higashino

Un café maison de  KEIGO HIGASHINO
Un café maison de
KEIGO HIGASHINO


Dans une maison des beaux quartiers de Tokyo, Yoshitaka Mashiba annonce froidement à son épouse Ayané qu’il va la quitter car elle ne lui a pas donné d’enfant. Il a rencontré une autre femme et veut reprendre sa liberté. Elle décide alors de partir passer quelques jours chez ses parents à Sapporo.


Le surlendemain, on retrouve le cadavre de Yoshitaka gisant dans son salon à côté d’une tasse de café renversée. L’inspecteur Kusanagi et son équipe sont dépêchés sur les lieux, et la charmante veuve rentre de Sapporo. Il est rapidement établi que le café bu par Mashiba contenait de l’arsenic.
Lire la suite Un café maison de Keigo Higashino

L’équation de plein été de Keigo Higashino

L'équation de plein été de Keigo Higashino
L’équation de plein été de Keigo Higashino

 

 Avis :

Keigo Higashino reprend le même tandem inspecteur Kusanagi et professeur Yukawa, on retrouvait déjà cette équipe dans « Le dévouement du suspect X » et « Un café maison ».


Le professeur Manabu Yukawa est convié comme expert par la société DESMEC à une réunion concernant l’exploration des ressources sous-marines à Hari-plage. Hari-plage est une station balnéaire sur le déclin qui possède des richesses sous-marines. Le soir de son arrivée, un client de l’hôtel est porté disparu, puis retrouvé mort le lendemain.


Ce cadavre est Masatsugu Tsukahara, un retraité de la police de Tokyo en villégiature à Hari-plage. Tsukahara avait des disciples au sein de son unité, Kusanagi sera mis sur l’enquête aidé de son ami le professeur Yukawa.

Des objectifs et un soin différents vont apparaître selon que l’enquête soit menée par la police de la préfecture de Hari-plage, et celle de Tokyo.

On retrouve Yukawa avec ses grands dons d’observation des choses, mais également des personnes. Essentiellement cérébral, Yukawa est un peu froid dans ses relations. Pinailleur, secret, il ne parle pas à la légère : il rajoute du mystère, nous fait envisager d’autres solutions. Et en plus, il se prendra d’affection pour Kyohei, un enfant qui participera à ses expériences.

Ce n’est que dans les dernières pages que seront dévoilées les réponses à cette mort mystérieuse, « nul n’échappe à son destin » …. Mais Yukawa dévoilera une part d’humanité touchante.
Ce polar nous livre une trame complexe, l’aide du professeur Yukawa nous est vraiment indispensable pour rechercher la vérité. J’ai peut-être ressenti un peu moins d’empathie envers les personnages que dans « Le dévouement du suspect X » qui est mon préféré. La complexité de l’intrigue et les énigmes résolues de façon bluffante font apprécier cette enquête.

Merci aux éditions Actes Sud de nous livrer des polars de qualité, Dommage que le format ebook ne sorte pas en même temps que le format papier, mais je n’ai pas pu attendre un mois supplémentaire pour dévorer le dernier Keigo Higashino en format électronique.

 

Personnages :

Pour vous retrouvez dans l’intrigue, vous trouverez ci-dessous la liste des protagonistes:

  • Kyohei Esaki : enfant 10 ans
  • Yuri : mère de Kyohei
  • Keiichi : père de Kyohei
  • Setsuko Kawahata : mère de Narumi ( 54 ans ) , tante de Kyohei
  • Narumi Kawahata : fille ( 30 ans), cousine de Kyohei, activiste radicale pour l’environnement.
  • Shigeharu Kawahata : père, oncle de Kyohei, s’occupe de l’hôtel Rokuganso à Hari-Plage, corpulent a renoncé à l’alcool.
  • Reiko Ozeki: amie de Narumi au collège à Tokyo
  • Wakana Nagayama : étudiante de Tokyo en vacances à Hari, amie de Narumi
  • Genya Sawamura : journaliste free-lance, aide ses parents à la boutique d’électricité, ami de Narumi.
  • Manabu Yukawa : professeur, faculté de physique, université de Teito. Possède de grands dons d’observation des choses et des personnes. A un vrai talent de détective mais ce talent ne se déploie que lorsqu’il a quelque chose à chercher.
  • Masatsugu Tsukahara :  Ancien policier, 61 ans habite la préfecture de Saitama, a pris  sa retraite il y a un an.
  • Sanaé Tsukahara: femme de Tsukahara, 50 ans
  • Fujinaka brigadier travaillait avec Tsukahara

Police de Tokyo

  • Tatara : contrôleur général de la préfecture de police de Tokyo, avait commenté sa carrière sous les ordres de Tsukahara (son mentor)
  • Mamiya :
  • kaoru Utsumi : assistante de Kunasagi
  • Kusanagi : (subordonné de Mamiya)

DESMEC :

  • Kuwano : S’occupe des relations publiques

Police de Hari:

  • Tsuyoshi Nishiguchi : Inspecteur de police (a été à l’école avec Narumi)
  • Hashigami : Collègue de  Nishiguchi,
  • Motoyama : Chef de la police judiciaire
  • Okamoto : Capitaine de la police, responsable de la direction judiciaire

Police départementale :

  • Hozumi : Supérieur de Isobe, responsable de la sous-direction de la police judiciaire de la préfecture.
  • Isobe : Capitaine de police de la direction de la police judiciaire de la préfecture
  • Nonogaki : Brigadier chef de la police de la préfecture

Autres personnages :

  • Hidetoshi Semba  : habite à Marin Hills, accusé de meurtre il y a 16 ans; a fait 8 ans de prison , victime a tué Miyake (40 ans) entraineuse pour  une histoire d’argent.
  • Etsuko née Hino :  épouse de Semba (malade).
  • Nobuko Miyake : (Rié : prénom de travail ) victime de Semba, il y a 15 ans , morte a 40 ans.
  • Masao Muroi : tient un restaurant
  • Tsugo Ukai : patron du restaurant de nouilles d’algue à Ginza

Citations :

  • un scientifique recherche la vérité, et rien d’autre. (p58, Yukawa)
  • Intriguer, cela peut vouloir dire exciter la curiosité intellectuelle. Ne pas faire cas de sa curiosité est criminel. C’est d’abord elle qui nous pousse à apprendre. (p210, Yukawa)
  • Vous exigez une protection de l’environnement parfaite, or la perfection n’existe pas en ce monde. Exiger de quelqu’un quelque chose qui n’existe pas revient à lui chercher des noises (p73, Yukawa)
  • Il y a nécessairement une réponse à chaque question, continua l’adulte en le regardant droit dans les yeux. Mais elle n’apparaît pas immédiatement. Il en va de même dans la vie. Si l’on est confronté à une question à laquelle on ne peut répondre tout de suite, il faut savoir que la réponse finira par apparaître. Il est toujours utilise d’y réfléchir. Mais il ne faut pas se presser. Souvent, on ne pourra trouver la réponse que lorsqu’on aura soi-même grandi. Voilà pourquoi les hommes doivent en permanence apprendre, faire des efforts, s’améliorer (p364, Yukawa)

Divers:

  • Actes Sud, Mai 2014, 365 pages, 22.80€
  • Titre original ‘Manatsu no hoteishiki’ , 2011, Traduction Sophie Refle
  • Note : ***** (4/5)