Archives du mot-clé deuil

Lumière pâle sur les collines de Kazuo Ishiguro

Lumière pâle sur les collines de Kazuo Irishugo

Première lecture d’un roman de Kazuo Ishiguro, avec le roman ‘Lumière pâle sur les collines’. Lecture devenue indispensable depuis que Kazuo Ishiguro vient de recevoir le prix Nobel de littérature 2017. Une très bonne surprise.

Lire la suite Lumière pâle sur les collines de Kazuo Ishiguro

Publicités

Parfum de glace de Yoko Ogawa

Parfum de glace de Yoko Ogawa
Parfum de glace de Yoko Ogawa

 

Le compagnon de la narratrice, un parfumeur talentueux se suicide dans son laboratoire. Il concevait des parfums admirables. Ce drame arrive le lendemain de la création d’un parfum qu’il offre à sa compagne « Source de mémoire » pour leur première année de vie commune. Le suicide est étrange, il se suicide par absorption d’éthanol anhydre.  En se rendant à la morgue, la narratrice Ryoko découvre que Hiroyuki son compagnon avait un frère Lire la suite Parfum de glace de Yoko Ogawa

Tristes revanches de Yoko Ogawa

Tristes revanches de Yoko Ogawa
Tristes revanches de Yoko Ogawa

 

La spécificité de ce recueil de nouvelles, est qu’elles sont interconnectées, puzzle d’atmosphères, étranges et captivantes ; leur point commun : étrangeté et mystère, les femmes se vengent des maris ivrognes, des amants menteurs, de clientes réfractaires à leur art. Tous ces moments de vie sont racontés sont comme des lignes droites qui se coupent .Il y a toujours une présence morbide qui les entoure lors de leur intersection. Ces interconnections pourraient être un fraisier à la crème, une romancière, un train qui prend du retard, une carotte ou une photo, des tâches de sauce tomate   … Ces points communs sont propres à chacun, a sa sensibilité de lecteur.

Lire la suite Tristes revanches de Yoko Ogawa

Les revenants de Laura Kasischke

Les revenants de Laura Kasischke
Les revenants de Laura Kasischke

Attention Danger : ce livre est addictif

Une première partie un peu confuse, qui m’a parfois perdu dans ce récit à plusieurs protagonistes. Car la temporalité n’est pas linéaire, l’épicentre de ce roman-polar est un accident de voiture décrit dans les premières pages : « La scène de l’accident était exempte de sang et empreinte d’une grande beauté ». Mais les articles paru dans la presse de l’accident ne relatent pas l’exactitude de ce qu’il s’est véritablement passé, de ce que Shelley a véritablement vu. Lire la suite Les revenants de Laura Kasischke

Etranges rivages de Arnaldur Indriðason

 Étranges rivages  Étranges rivages de Arnaldur Indridason
Étranges rivages
Étranges rivages de Arnaldur Indridason

Une partie de la saga de l’inspecteur Erlendur. Ce récit se passe pendant ses vacances. Il retourne dans la maison de son enfance. C’est vrai que l’on ne rencontre plus beaucoup d’homicide à Reykjavik en ce moment. Le volume précédent est Hypothermie, et les policiers semblaient être au chômage. Dans les régions sauvages des fjords de l’Est, Erlendur va être hanté par les fantômes de son passé. Son petit frère disparu lors d’une tempête de neige lorsqu’il avait une dizaine d’années, le tourmente. Il ressent une culpabilité dans ce drame.

Dans cette même région, au milieu de la seconde guerre mondiale, une patrouille de soldats britannique s’était perdue  dans la lande pendant une tempête. Une jeune femme Matthildur avait également disparu. Tous les britanniques avaient été retrouvés, mais pas cette jeune femme. La disparition de cette personne lui rappelle son petit frère, il va essayer de mener une enquête sur cette disparue : pour chasser les fantômes du passé, et enterrer les disparus. Erlendur va fouiller le passé, à la limite de la légalité, afin de pouvoir faire le deuil des disparus.

C’est lentement que nous avançons dans cette enquête qui nous mène dans les landes glacées. Les fantômes et les légendes islandaises nous accompagnent. La culpabilité et le deuil impossible vont accompagner tous les protagonistes de ce polar en quête de vérité.

C’est toujours avec plaisir que je suis les pérégrinations d’Erlendur, policier tourmenté avec une vie familiale compliquée.

Personnages :

Famille de Matthildur 'Etranges Rivages'
Famille de Matthildur ‘Etranges Rivages’

 

Citations :

  • Et je me suis mis à réfléchir sur la vengeance, sur ce qui conduit les meilleurs des hommes à commettre les pires atrocités. Sur la manière dont les gens peuvent se rendre coupables de crimes horribles pour se venger.
  • Vous connaissez l’histoire de cette femme qui s’est perdue sur le chemin qui franchit les failles de Hraevarskörd ?
  • Erlendur, les flics ne sont pas là pour sauver les âmes, avait objecté Marion, pour cela nous avons les pasteurs.
  • Son objectif n’était pas de sanctionner. Son but n’était pas de remplir les prisons de désespérés. Ce qu’il voulait, c’était découvrir la vérité dans chacune des enquêtes qu’il menait. La seule chose qui lui avait toujours importé était d’obtenir les réponses aux questions qu’il se posait. De découvrir ce qui s’était perdu, avait été oublié et que personne avant lui n’avait jamais trouvé.
  • toutes sortes d’histoires de revenants liées à la femme de Jakob, disparue quelques années plus tôt. On disait qu’elle était entrée dans le cercueil avec lui. On disait qu’elle le persécutait.
  • Personnellement, je n’ai rien à voir avec tout ça, je voulais simplement atteindre le fond des choses. — Mais… vous travaillez dans la police. Vous n’avez pas le devoir de… ? — Le devoir est une notion complexe, observa Erlendur.

Divers

  • Titre original : Furðustrandir – Étranges rivages (2010) / trad. de l’islandais par Éric Boury
  • Ebook : 7.8 heures de lecture, 23 minutes par session, 598 pages, 1.3 pages/minute
  • Note : ***** (4/5)

Autres Ouvrages

Le Duel  -  Arnaldur INDRIDASON
Le Duel – Arnaldur INDRIDASON