Archives pour la catégorie Récapitulatif

RÉCAPITULATIF DE Juin 2016

 

Récapitulatif Juin 2016
Récapitulatif Juin 2016

Un mois de lecture plus éclectique, on va retrouver le Japon, mais aussi la littérature américaine  et la Tchécoslovaquie et même la Colombie. Mais pas encore de lecture de Polar en ce mois de Juin.

Un roman social qui date de presque un siècle, mais qui est presque toujours d’actualité : Le bateau Usine, puis un crime d’honneur que rien ne pourra arrêter qui devient une chronique fataliste sous la plume magique de Marquez.

Puis de l’amour, pour quelques exclus autour d’un Dorayaki. Pour citer les délices de Tokyo. Je n’ai pas pu résister et je suis allé déguster une de ces patisserie avec une tasse de thé vert.

dorayaki

Pour continuer avec le Japon : J’avais adoré Ohan de Chiyo Uno le mois dernier, j’ai réitéré avec sa première oeuvre  « Confession amoureuse ». Et une petite nouvelle de Tanizaki, la première de cet écrivain.
Et pour finir ma chronique : deux monstres de la littérature : Paul Auster et Milan Kundera. Il me semblait que ces deux romans se faisaient écho à certains moments.

L’homme, du fait qu’il écrit des livres, se change en univers (ne parle-t-on pas de l’univers de Balzac, de l’univers de Tchékhov, de l’univers de Kafka ?) et le propre d’un univers c’est justement d’être unique.

Et pour finir cette petite chronique : « Bonne nouvelle, Mauvaise nouvelle »  en me promenant vers la BNF une affiche m’a attirée : Pour TOUT lire compter 150 000 ans. Il nous reste de quoi nous occuper,  mais il va falloir faire des choix. 😦

bnf et lectures

Pour les mois d’été, ma valise commence à se remplir avec de nombreux ouvrages que j’ai réussi à dénicher. Et également des coups de coeur en lisant vos billets, des émissions de radio. Donc je ne vais pas rester en manque pour les prochains mois.

recapitulatif ralenti juin 2016

Récapitulatif de Mai 2016

 

mosaique maiPour ce joli mois de Mai qui se termine, je commencerais par un Haiku de saison:

La couleur rouge
Est répandue dans la pluie
Qui tombe au printemps.

Mois de lecture qui s’est fait sous le signe de l’Orient. Plusieurs auteures à ne pas rater : Shimazaki Aki, Uno Chiyo, Mieko Kawakami  et Kishida Ruriko. On retrouvera dans ces romans de la nouvelle vague japonaises  des thématiques assez sombres de cette jeunesse : les adolescents reclus « Hikkomori », le harcèlement et la prostitution, mais surtout une grande solitude.

J’ai un peu mis de côté le challenge Polar et Thriller 2016 qui se déroule chez Sharon, avec juste une escale à Kyoto : « Requiem à huis clos » de Kishida Ruriko.

J’ai donc pu mélanger polar et Japon, de plus j’ai eu la chance de rencontrer et d’avoir une dédicace de cette auteure qui présentait son premier roman en librairie à Paris.

mai ralentie

Pour ce qui est des lectures en cours : Le bateau usine de Kobayashi… roman qui démarra la première chronique de Juin. Roman presque d’actualité avec le climat social et les grèves qui ponctue ce mois de Mai.

Le bateau usine de Kobayashi

 

Récapitulatif Mars 2016

Un mois riche en lecture, découverte et rebondissements. J’ai trouvé intéressant de démarrer un récapitulatif chaque mois de mes lectures. Donc  voici la première mouture de cette nouvelle rubrique.

Les coups de coeur pour ce mois de Mars vont à Miyamoto Teru pour « Le brocart » qui est un récit épistolaire. Et le second à Paul Auster pour « Au pays des choses dernières » , dystopie post apocalyptique.

Lire la suite Récapitulatif Mars 2016