Archives pour la catégorie Littérature Japonaise

Petits crimes Japonais de Kyotaro Nishimura

Petits crimes japonais de Kyotaro Nishimura

Petits crimes japonais regroupe 8 nouvelles insolites et cruelles par l’un des maîtres du roman policier japonais, auteur d’une centaine de romans à succès et lauréat du prestigieux prix Edogawa Ranpo.

Ce sont des histoires d’hommes et de femmes ordinaires de Tokyo, mais à un moment tout bascule. Kyotaro Nishimura s’attache à décrire les sentiments et les motivations de ces acteurs, qu’ils soient policiers, salaryman, ou acteur.

Lire la suite Petits crimes Japonais de Kyotaro Nishimura

Publicités

Le Point zéro de Seichô Matsumoto

Le point zero de Seicho Matsumoto

« Tokyo, fin des années 50.  Teiko 26 ans épouse Kenichi Uehara, son aîné de dix ans.  Leur mariage est arrangé et les deux ne se connaissent pas, leur unique rencontre est l’omiai. Une semaine après leur mariage, Kenichi se rend à Kanazawa pour prendre des dispositions pour son transfert définitif à Tokyo, où le couple vivra. C’est un voyage dont il ne reviendra pas, laissant sa nouvelle épouse, complètement perdue.

Lire la suite Le Point zéro de Seichô Matsumoto

Le crépuscule de Shigezo de Sawako Ariyoshi

Les personnes âgées dérangent. Les uns les ignorent, d’autres les subissent. Grand père Shizego, et sa femme vivent près de son fils Nobutoshi et sa belle-fille Akiko. Un matin la grand-mère de retour du coiffeur s’éteint. On retrouve le grand père Shizego errant. Rapidement Akiko se rend compte que le grand-père manifeste des signes inquiétants de sénilité.

Lire la suite Le crépuscule de Shigezo de Sawako Ariyoshi

La papeterie Tsubaki et Ogawa Ito

Sous le charme du précédent roman de Ito Ogawa ‘le jardin arc-en-ciel‘, c’est avec avidité que je me suis lancé dans la lecture de son dernier roman ‘La papeterie Tsubaki’.  Cette échoppe  nous entraîne dans la vie de Hatoko, une femme de vingt-cinq ans qui retourne dans sa ville natale de Kamakura. Elle reprend la papeterie familiale que lui a léguée sa grand-mère :’l’aînée’.   Cette papeterie est aussi le lieu ou Hatoko va déployer son art d’écrivain public.

Lire la suite La papeterie Tsubaki et Ogawa Ito

Génocide(s) de Kazuaki Takano

Génocide(s) de Kazuo Takano

Un peu de retard dans la mise à jour de mes lectures et de mon site. Je me rattrape avec ‘Génocide(s)’ du japonais Kazuaki Takano.

Briefing à Washington DC, le président est informé d’une menace à la sécurité nationale: un garçon de trois ans nommé Akili, qui est déjà l’être le plus intelligent de la planète. Il peut percevoir les modèles et prédire les événements futurs mieux que la plupart des super calculateurs, et déchiffrer tous les codes. Donc une faille dans la sécurité nationale.

Un organisme d’un genre nouveau est apparu dans la forêt tropicale à l’est de la République démocratique du Congo. S’il venait à se multiplier, non seulement il constituerait une grave menace pour la sécurité des États-Unis, mais il pourrait de surcroît exposer l’humanité entière à un risque d’extinction.

Lire la suite Génocide(s) de Kazuaki Takano

La ronde noire de Yamamura Misa

La ronde noire de Yamamura Misa

 

La Ronde Noire  raconte l’histoire de plusieurs meurtres sans liens apparents. L’héroïne Chisako Tanaka,  va devoir démêler l’enquête.
Un meurtre d’un universitaire, puis un second meurtre dans un club de Tokyo, aucun lien apparent…

La police patine, intriguée par ce premier meurtre en chambre close. Mais difficile de faire un lien entre ces différents meurtres.  Les suspects ont tous des alibis en béton. Seule l’héroïne suspecte quelque chose malgré l’amour qu’elle porte à son fiancé.

Lire la suite La ronde noire de Yamamura Misa