Taqawan de Eric Plamondon

Taqawan de Eric Plamondon

 

Le 11 juin 1981, trois cents policiers de la sûreté du Québec débarquent sur la réserve de Restigouche pour s’emparer des filets des Indiens mig’maq. Émeutes, répression et crise d’ampleur : le pays découvre son angle mort…. tout ça pour quelques poissons.

Éric Plamondon nous jette un filet entre le passé, et le présent et ramène dans sa nasse des saumons, mais pas que …. des violences, de la répression, des guerres indiennes, des répressions. On passe en revue l’histoire indienne de cette province du Canada.

Mais aussi tout un passé sombre qui ressort, et ceci depuis l’apparition de la découverte du Canada par Jacques Cartier : colonisation, extermination, intégration, pédophilie sont au menu.  Mais on a également le droit à la recette  de la soupe aux huîtres, d’anciennes légendes indiennes.

« Alors l’aigle parla en langue mi’gmaq, tu es revenu, tu es le saumon revenu de la mer, tu es un taqawan. »

Dans les méandres sinueux de la rivière de Restigouche, une jeune Indienne disparaît, un ancien garde-chasse qui démissionne, un indien, et une Française qui fait l’école à Matapédia.

Un roman noir, un roman humaniste, un roman écologique … On ne sait vraiment pas ou l’on débarque dans les premières pages de ce court roman, mais en tout cas le dépaysement est là. On nous parle en québécois – avec l’accent – et l’auteur vient à nous parler de politique , d’intégrations. Il écorche tout le monde, difficile de garder une neutralité  :

« Ici, on a tous du sang indien et quand ce n’est pas dans les veines, c’est sur les mains. »

Une jolie découverte, faite sur le site ‘quai du polar’ appartenant à la sélection réalisée par les libraires partenaires du festival.

Quelques jolis passages :

  • « Ici, on a tous du sang indien et quand ce n’est pas dans les veines, c’est sur les mains. »
  • Il ne faut jamais perdre de vue qu’à un pour cent près, nous sommes tous des chimpanzés.

Divers:

Éric Plamondon est né au Québec en 1969. Il a étudié l’économie et le journalisme à l’université Laval et la littérature à l’UQAM (université du Québec à Montréal). Il vit dans la région de Bordeaux depuis 1996 où il a longtemps travaillé dans la communication. Il est l’auteur au Quartanier de la trilogie romanesque 1984 : Hongrie-Hollywood ExpressMayonnaise, et Pomme S 

  • Editeur : QUidam
  • Prix France-Québec 2018
  • Prix des chroniqueurs 2018
  • Honneur 2018 de la Cause littéraire
  • Challenge Polar et Thriller de Sharon et Nunzi
Publicités

14 réflexions sur « Taqawan de Eric Plamondon »

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.