Kyoto

Moment de calme et de plénitude (dès que l’on s’éloigne de la foule des visiteurs) au Kinkaku-ji, nom d‘usage donné au temple bouddhiste du pavillon d’or.

Une ode aux couleurs de feu : or du pavillon et flamboyance des feuilles d’automne, en particulier des feuilles d’érable qui commencent à prendre une teinte rouge.

Le temple provoque une certaine étrangeté, comme si celui-ci avait été déposé dans ce jardin. Néanmoins une pensée pour le roman de Mishima m’accompagne lors de cette visite.

J’ai pu profiter d’un seau à l’effigie du temple, ainsi que d’une calligraphie  sur mon  Gôshuin Chô par un moine. Il me reste à faire traduire l’inscription.

Fushimi Inari-taisha

Visite du Sanctuaire shinto avec ses 10 000 Torii qui parcourt une des montagnes de Kyoto. Un vrai coup de coeur

Moment spécial lors de cette visite , au croisement des chemins sont disposés des statuettes de pierre ‘kitsune’  un renard du folklore japonais, des lanternes de pierre et des petits temples.

On rencontre parfois le Kitsune avec une clé dans la bouche, clé du grenier à riz, mais toujours ceint d’un tablier rouge.

Le prochain post, sera sur Osaka

Publicités

7 réflexions sur « Kyoto »

  1. Paisible. Ca fait 3 ITMP au Japon en ce moment. Sebastien Petit qui est parti y travailler l’année dernière, Mayu Tsuji (2013) qui est retourné y vivre. Tous deux postent pas mal sur FB…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.