Fuki-no-tô de Aki Shimazaki

Fuki-no-tô de Aki Shimazaki

Avant dernier volume de la pentalogie ‘L’ombre du chardon’, qui avait démarré en 2014 avec Azami. Nous retrouvons dans Fuki-no-tô,   Atsuko entraperçu dans Azami. Atsuko a quitté Nagoya avec son mari et ses enfants, et s’occupe maintenant d’une ferme biologique.  Elle est beaucoup plus zen.

Mais, malgré le plaisir qu’elle prend à travailler dans son domaine, elle n’a pas encore complètement oublié la liaison adultère qu’a eu son mari (il y a de cela six ans ). Et par hasard, elle va se retrouver en présence d’une amie du lycée : amour de jeunesse.

Je redonne quelques repères des opus précédents de la pentalogie. Dans Azami, le narrateur est Mitsuo Kawano un homme marié rédacteur dans un magazine, son couple étant sex-less il a une relation avec une amie d’enfance  Mitsuko. La mise en relation se fait par un ancien copain d’école devenu président d’une importante compagnie d’alcool.Puis, dans le second volume Hôzuki, la narratrice est Mitsuko Tsuji,  libraire et qui travaille également dans un bar. Enfin, Suisen, le narrateur est cette fois Gorô, le personnage plutôt antipathique  président de la société de spiritueux. Il apparait en filigrane dans chacun des romans.

La narratrice était un personnage à peine entraperçu dans le premier opus, elle semblait effacée, mais se trouve ici personnage central avec également une relation adultère !!!

On retrouve comme dans ces autres pentalogies, une vision parfois critique de la société Japonaise. Le tabou est  ici sur l’homosexualité, vision peut être plus accru que chez les autres auteurs du à sa double nationalité. Mais le message est néanmoins « Les Japonais pensent que l’homosexualité est un comportement inacceptable en société ». On retrouve ce thème chez d’autres auteurs, par exemple dans le roman de Ito Ogawa Le jardin Arc En Ciel.

Aki Shimazaki avait également mentionné l’homosexualité masculine adultère dans une autre de ses pentalogie : Tsukushi.

C’est avec plaisir que l’on retrouve l’écriture feutrée douce et poétique de Shimazaki dans ce nouvel opus. Tous les ingrédients de ces autres romans sont présents. Il ne nous reste plus qu’à attendre le dernier volume qui clora  la pentalogie de ‘L’ombre du chardon’.

 

Azami de Aki Shimazaki

Hozuki de Aki Shimazaki

Suisen de Aki Shimazaki

Fuki-no-tô de Aki Shimazaki

Divers:

  • Editeur Léméac 2017, Actes Sud 2018

 

 

 

Publicités

13 réflexions sur « Fuki-no-tô de Aki Shimazaki »

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s