Mala Vida de Marc Fernandez

Mala Vida de Marc Fernandez

L’ Espagne 40 ans après la fin du règne de Franco, des élections et la droite qui revient au pouvoir. Une avocate dont la grand-mère a été victime de la disparition de son bébé  lance une association pour les victimes des enfants volés après la guerre civile.  Ceci afin de faire reconnaître ces exactions, et les préjudices subis malgré la loi d’amnistie votée à la mort de Franco.

En épigraphe une citation de Joyce Carol Oates :

« Je sais que si on ne s’occupe pas de son passé, un jour, c’est lui qui s’occupe de vous. »

Le lancement  de cette association est un risque pour le gouvernement en place et gêne rapidement beaucoup de monde. Des assassinats se perpétuent. Polar d’investigation, un journaliste de gauche : Diego Martin (le seul ‘de gauche’ encore sur les ondes), une avocate Isabel Ferrer qui mène le combat pour ne pas oublier, et une détective privée pour faire éclater la vérité et trouver un lien avec les assassinats.

Polar sympathique, l’auteur nous fait passer ses coups de coeur : Noir désir, Joe Nesbo, … mais aussi son avis sur la crise, la politique, les médias ….

« La crise a frappé ce secteur de plein fouet, la plupart des quotidiens nationaux ont taillé dans leurs effectifs de manière drastique et les journaux se ressemblent tous aujourd’hui, avec de moins en moins de place pour les grandes enquêtes ou reportages, de plus en plus pour le futile et les petites phrases qui font le buzz. Les sommaires des journaux télévisés de toutes les chaînes, privées comme publiques, donnent l’impression d’être dictés depuis La Moncloa, la résidence du Premier ministre. « 

Sous couvert de purifier la société de l’idéologie marxiste, l’enlèvement des enfants dès leur naissance sert de commerce profitable pour la droite franquiste et ses héritiers.  Ne connaissant pas particulièrement l’histoire de l’Espagne, Je me suis posé la question fiction ou réalité ?  Les bébés volés ont bien existé, le franquisme et l’Opus Dei sont toujours présents.
Une thématique que je viens de rencontrer dans une lecture récente : celle de l’épuration conjuguée non sur la classe sociale, mais sur l’ethnie. Celle du témoignage de Convoi n°8 sur les expériences des médecins-bouchers nazis des  camps de la mort d’Auschwitz qui pratiquaient des stérilisations….
Finalement j’ai été plus interpellé par la trame historique du récit que par l’enquête en elle-même. J’aurais apprécié que le sujet de ces enfants soit un peu plus approfondi.
Un polar que j’ai pu découvrir grâce à la chronique de Cat,  à lire ici.

Extraits :

  • Dans ce pays, on n’essaie même pas de comprendre ce qu’il s’est passé, on préfère fermer les yeux. Surtout, ne pas regarder en arrière. Les caciques franquistes, du moins ceux qui sont encore en vie, et leurs héritiers peuvent dormir tranquilles. Personne ne viendra troubler leur sommeil et leurs affaires.
Publicités

7 réflexions sur “ Mala Vida de Marc Fernandez ”

  1. Chouette ta chronique en plus tu évoques Opus Dei. Oui beaucoup font la même remarque que toi, ils aimeraient en savoir davantage sur le fait historique. Il est vrai que l’histoire des bébés volés ou les enfants perdus du franquisme comme on les appelle, retirés à leurs parents afin d’être rééduqués, est une histoire de l’Espagne que je connais bien et sur laquelle je me suis longuement penchée. Je pense que si tu lis « guérilla social club » ton avis sera le même. Belle journée. Je note Convoi n°8.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis moins bercé par l’histoire hispanique que toi, des choses qui m’interpelle : Opus Dei – Chevaliers du Christ !!! – épuration marxiste – Franquisme …. pour moi j’aimerais en savoir un peu plus. Mais cela a le mérite de titiller la curiosité. :-).
      Je note « Guérilla Social Club »pour plus tard .

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s