La chrysalide brisée de YAMADA Eimi

La chrysalide brisée de YAMADA Eimi

Hitomi, jeune fille de seize ans découvre les premiers émois de l’amour avec Mugio. Elle s’offre à cette relation pour contrecarrer Eriko. Une fille de son âge qu’elle déteste depuis toute petite.

A seize ans, la vie n’avait plus de secrets pour moi. Cela peut sembler présomptueux, je le sais, mais moi je ne bluffe pas. Qu’appelais je donc « la vie » à l’époque ? Tout ce qui concerne les garçons ? Ces plaisirs, parfois à double tranchant – amour, alcool, cigarettes, sexe – qui sont comme des obligations par lesquelles tout adolescent doit passer ? Vous n’y êtes pas du tout ! Sur ce plan, je n’étais qu’une gamine innocente. En revanche, je connaissais la haine. Et à seize ans, la haine m’offrait un regard privilégié sur la vie.

Hitomi nous raconte sa haine, pour celle qui se fait appeler ‘son amie intime’. Depuis qu’elle a eu cinq ans, les deux filles ne se quittent pas, et Hitomi, subit le joug d’Eriko. Elle est son « faire-valoir » d’Eriko qui la dépasse en tout. La condescendance d’Eriko envers Hitomi la blesse chaque jour, et attise sa haine.

Elle s’intériorise, lit, attendant son heure. Elle essaye de se soustraire d’Eriko mais sans succès. Peut être plus mature malgré tout Hitomi se rapproche de Mugio et devient peu à peu femme. Sa relation avec Mugio va permettre de l’éloigner d’Eriko.

Petit roman, comme celui de ‘Amère volupté’, dont l’objet est l’adolescence avec l’amour naissant, la solitude et la jalousie et le passage à l’âge adulte.  Roman qui se lit très vite et qui est très plaisant.

Une lecture en liaison avec l’article de Kevin sur Amère volupté de cette même auteure.

Extraits

  • je n’ai plus rien à apprendre. Ce n’est plus tant l’inconnu qui m’attire que l’odeur acidulée de condiment frais que dégage le corps de Mugio tout imprégné de ma propre jouissance. Bonheur

Divers:

  • Titre original : Chocho no tensoku, 1987
  • Editions : Philippe Picquier, 1995
Publicités

6 réflexions sur « La chrysalide brisée de YAMADA Eimi »

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.