Histoires insolites de Corée

Histoires insolites de Corée
Histoires insolites de Corée

Histoires insolites de Corée est un recueil de six nouvelles compilées par l’éditeur Decrescenzo ( spécialisé dans la littérature coréenne). Je ne vais vous parler que de deux nouvelles qui m’ont particulièrement plu :’La tombe des crabes’ et ‘De dangereuses lectures’.

La tombe des crabes de Kwon Ji-ye. Passion amoureuse et dégustation de crabe fermenté au soja, au premier abord difficile de trouver un point commun. Mais ici, malgré les fragrances, textures tout se lie. Et l’odeur prégnante du soja réveille les sens du narrateur et d’une femme un peu particulière.

Une nouvelle pleine d’érotisme, une alchimie qui mélange crabe et sauce soja dans une atmosphère de relation amoureuse pour le moins énigmatique.

« Quand ils faisaient la marinade de crabe au soja, elle ne mangeait rien d’autre que cela et du riz pendant des jours. Alors l’odeur se répandait dans tout leur petit appartement. Une odeur douceâtre de poisson et d’urine dont tout s’imprégnait, y compris sa bouche et ses doigts. Jusqu’à ses parties intimes qui, la nuit, semblaient l’exhaler »

La deuxième nouvelle que j’ai choisi est donc celle de ‘Dangereuses lectures’ de Kim Kyung-Uk. Ou la littérature est utilisée comme remède du coeur et de l’âme. Le narrateur, bibliothérapeute soigne une patiente qui a perdu l’estime d’elle même. Mais progressivement celui-ci va tomber amoureux de sa patiente. Thérapie qui ne sera pas sans conséquence pour ce médecin.

Je pratique la bibliothérapie, c’est-à-dire la guérison du coeur par la lecture. Comme un médecin faisant un diagnostic et une ordonnance, j’examine l’état mental de ceux qui viennent me consulter et leur recommande des lectures susceptibles de les aider . après tout, les médicaments agissent à quatre-vingt pour cent par effet placebo, alors dans mon domaine, rien ne vaut la lecture pour obtenir ce résultat. Quand à ses effets secondaires, ils sont pratiquement nuls. Et pour ce qui est de la dépendance, elle ne peut-être que bénéfique dans ce cas.

Une plongée sur les pouvoirs de la lecture, on retrouvera donc également plein de références ‘alléchantes’ . On ne retrouvera pas des romans sur le bonheur intégral, mais plutôt sur une introspection partagée entre en bibliothérapeute et sa patiente. Pour n’en citer que quelques-uns : ‘l’amour au temps du choléra, le facteur sonne toujours deux fois, l’insoutenable légèreté de l’être, et surtout la déchéance d’un homme de Osamu Dazai.

Toutes les lectures proposées tentent de s’approcher des sources du trouble de la patiente; en se dissociant de la vie de l’écrivain : »L’auteur n’est pas le personnage, d’accord ? – Quand vous lisez, c’est vous l’auteur, compris ? »

Six nouvelles totalement insolites qui nous font découvrir un panorama de la littérature coréenne. J’ai particulièrement aimé cette nouvelle de Kim Kyung-Uk sur cette thérapie livresque.

Merci au service de Presse Decrescenzo et Babelio pour l’envoi de ce livre.

Divers:

  • Nouvelles de  Kwon Ji-ye, Lee Jang-wook, Cheon Un-yeong,Kim Kyung-uk,Kim Yi-hwan et Yun Ko-eun
  • Traduction du coréen  par Kim Jeong-yeon et Suzanne Salinas
  • Editeur : Decrescenzo, 2016
Publicités

11 réflexions sur « Histoires insolites de Corée »

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.