Le plus beau jour de David Foenkinos

plus beau jour de David Foenkinos
plus beau jour de David Foenkinos

Pour ce premier jour d’août je vous propose une pièce de théâtre petit bijou d’humour. Un couple Pierre et Nathalie se trouvent  à la maternité juste quelques heures après la naissance de leur petit Jason. Nathalie se repose des suites de son accouchement et le père Pierre, n’a rien trouvé de mieux que d’inviter son meilleur ami Michel qui vient avec sa nouvelle compagne…

Deux couples Pierre et Nathalie, Michel et Sophie. Une rencontre opportune qui va faire éclater des vérités, puis qui va tourner au règlement de compte autour d’un bébé : « le baby blues et le syndrome de vérité ».

Une pièce légère,  une farce, avec des réparties mi amères, mi-cinglantes. Un bon moment de détente tant à la lecture qu’en regardant le spectacle. L’écriture de Foenkinos est pleine d’humour, un portrait moderne de la vie de couple.

J’ai après cette lecture, pu voir la pièce sur youtube, dont le lien a été supprimé. Peut-être l’avez vous déjà vu au théâtre ou lors de la diffusion sur France 2 avant la 28e cérémonie des Molières,

–> Disponible en replay, jusqu’au 24/11/2016 sur http://culturebox.francetvinfo.fr/scenes/theatre/coups-de-theatre-sur-france-televisions/le-plus-beau-jour-de-david-foenkinos-239499

Capture d’écran 2016-08-02 à 06.23.02

Extraits :

  • Bon d’accord, ça ne m’arrive pas tous les jours, mais parfois je repense aux moments que j’ai passés chez toi. Tu as une femme adorable. Elle est vraiment… superbe. Et deux filles merveilleuses. Et ton petit pavillon ! J’adore le jardin. Et tu sais comme j’aime l’arrivée d’eau. Pour l’arrosage, c’est dingue comme c’est pratique. Ton tuyau d’arrosage est fabuleux. Tu ne peux pas savoir comme je te l’envie, ce tuyau.
  • Oui, c’est à la mode en ce moment. Vous devriez congeler le petit. Il ne sentira pas grand-chose. Et puis, si vous le faites maintenant, c’est mieux. Vous n’avez pas eu trop le temps de vous attacher.
  • Tu as typiquement le comportement d’une femme qui a toujours rêvé de coucher avec moi, et qui se le refuse au nom de la morale ! Mais la morale, c’est une invention de frigide.

Divers :

  • Editions : Flammarion, 2016
  • Note : 
Publicités

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s