Le dernier lapon de Olivier Truc

 

Le dernier Lapon de Olivier Truc
Le dernier Lapon de Olivier Truc

Challenge Polar et Thriller 2016, je pousse mon incursion Norvégienne jusqu’en Laponie. Au côté de la police des rennes dans la toundra désertique et inhospitalière.

Nous débarquons au sein d’un conflit entre les derniers lapons et les pasteurs suédois et norvégiens à Kautokeino . Polar culturel, superstitions Traffic d’oeuvre d’art, conflit contre l’identité des lapons , poids de la religion avec les sectes luthériennes, pasteurs suédois, secte luthérienne (lestadiens).

 » Tu vois Aslak, ces montagnes, elles se respectent les unes des autres. Aucune n’essaye de monter plus haut que l’autre pour lui faire de l’ombre ou pour la cacher ou pour lui dire qu’elle est la plus belle. On peut toutes les voir d’ici. Si tu vas sur la montagne là-bas, ce sera pareil, tu verras toutes les autres montagnes autour. » Jamais son grand-père n’avait autant parlé. Sa voix était calme comme toujours. Un peu triste peut-être. « les hommes devraient faire comme les montagnes.  » avait dit le vieil homme. Aslak ne disait rien. Il regardait son grand père, et il regarda le paysage qui s’étendait autour de lui. Jamais les montagnes alanguies de Laponie n’avaient été aussi belles. Les vagues infinies de bruyère avec leurs tons de feu, de sang et de terre, étincelaient et crépitaient de vie sous les rayons du soleil.

Après des nuits sans fin jusqu’à 40 jours de nuit , le soleil fait son apparition, quelques minutes par jour puis quelques heures d’ensoleillement, les consciences semblent se réveiller.

Une contrée mal connue qui est la Laponie, territoire immensément grand, un froid glacial jusqu’à -40°c. Elle s’étend au-delà du cercle polaire arctique sur la péninsule Scandinave (Norvège, Suède, Finlande) et une partie de la Russie. Des éleveurs de rennes dont les pâturages sont des deux côtés de la frontière . « Pour les Sami, ces histoires de frontières étaient futiles. » Mais aussi des ressources minières qui sont convoitées par les grandes compagnies

Un peuple totalement méconnu, les Sami, des rites si loin de notre quotidien. Un peuple indigène, que l’on pourrait comparer aux indiens d’Amérique, qui ont subi l‘évangélisation, la lutte des évangélisateurs contre le paganisme, les convoitises des états et des grandes firmes…

Le point de départ est un tambour chamanique qui est volé, nous plongeons dans le monde des symboles, contes, légendes et secrets Sami. Une des occupations des prêtres étaient de détruire et d’occulter les anciennes croyances et de bruler les tambours. Puis le meurtre d’un éleveur de rennes, ancien fils de chaman ravive les conflits.

Bien que l’enquête soit des plus passionnantes, l’apprentissage de la culture de ce peuple est intimement lié, et nous plonge dans la découverte de cette ethnie.

Superbe polar, ethnologique et écologique : immersif. Il est fait d’ailleurs mention des expéditions de Paul-Emile Victor dans ces contrées. Il entremêle politique, colonisation puis connaissance des minorités et de leurs modes de vie, des chamans. Un grand cru qui vient du froid (qui a d’ailleurs obtenu de nombreux prix).

Personnages :

  •  Klemet Nango police des rennes, patrouille P9s
  • Nina Nansen : police des rennes, jeune collègue, patrouille P9
  • Rolf Brattsen  inspecteur
  • Tor Jensen : Shérif
  • Nils Ante : oncle de Klemet , chanteur de joïks
  • Mattis Labba : éleveur, fils de chaman Anta Labba
  • Johan Henrik : éleveur
  • Aslak : éleveur traditionnel
  • Olaf Renson : fervent lapon, communiste
  • André Racagnal: géologue Français
  • Helmut : Allemand conservateur
  • Karl Olsen : conseiller municipal du parti du progrès occupé par les licences minières.
  • Pasteur Lars Jonsson
  • Henry Mons :
  • Eva Nilsdotter : géogologue
  • Hurri Manker : spécialiste des tambours

Extraits :

  • Ça leur faisait peur. Pensez donc, on pouvait parler avec les morts ou guérir. Ils en ont brûlé des centaines, des tambours. Il en reste à peine plus d’une cinquantaine dans le monde, dans des musées à Stockholm ou ailleurs en Europe. Et même chez des collectionneurs. Mais aucun chez nous.
  • Klemet n’avait pas froid. Il avait appris depuis longtemps à ne pas avoir froid. Depuis sa jeunesse. Le froid, comme la nuit, vous enlevait votre raison, éveillait des frayeurs épouvantables. Il ne pouvait plus se permettre d’avoir froid. Il se l’était juré, il y a longtemps.
  • Le calme était impressionnant. Le silence de ceux qu’on dit assourdissants. Cela fait des jours que je n’ai pas entendu un tel silence.
  • Aujourd’hui encore, beaucoup de gens tentent toujours de nous rabaisser. Je ne sais pas pourquoi ça doit être comme ça, pourquoi ça doit être si dur de vivre ensemble alors qu’il y a tellement de place sur le vidda. Mais c’est ainsi. Je prie notre Seigneur tous les jours, mais tous les jours je vois la rancœur, la jalousie, la mesquinerie.

Divers:

  • Titre original : Le dernier Lapon, 2012
  • Editeur : Points
  • Note : ●●●●●
  • Challenge Polar et Thriller 2016

10 réflexions sur « Le dernier lapon de Olivier Truc »

  1. Olivier Truc était présent à Quais du Polar, j’ai assisté à une table ronde à laquelle il participait. Il a expliqué qu’il écrit des polars qui se situent en Laponie pour faire connaître ce peuple. Cela fait 20 ans qu’il vit à Stockholm.
    C’était intéressant de l’écouter et cela m’a donné envie de lire ses livres. Apparemment, tu confirmes que ça vaut le coup de les mettre sur la PAL.

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as de la chance de l’avoir rencontré. Je n’ai encore lu que celui-là, et j’ai adoré 🙂 , je confirme tu peux l’ajouter dans ta PAL.
      As tu rencontré également Arnaldur Indriðason , il faut que tu nous fasses un retour sur le quai du Polar

      J'aime

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.