Les drapeaux de Portsmouth de Akira Yoshimura

Les drapeaux de Portsmouth de Akira Yoshimura
Les drapeaux de Portsmouth de Akira Yoshimura

Document historique qui nous dévoile les dessous de la guerre russo-japonaise  qui se sont déroulés du 8/10 février 1904 au 5 septembre 1905 et les négociations de paix. Négociations menés par le diplomate et ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire Komura Jutaro à Portsmouth.

La diplomatie et la guerre étaient comme les deux côtés d’une même feuille de papier

L’expansion de la Russie à partir de 1898 en extrême Orient pousse les Japonais à la guerre. Après l’écrasement des troupes russes Jeux des alliances, diplomatie, revirements :

  • Les Etats unis sont alliés de la Russie avant le conflit, mais les victoires Japonaises contre l’un des pays les plus forts du monde engendre une sympathie. Pour les américains, certain détestent l’autocratie du tsar. L’Angleterre est allié au Japon. La France est allié à la Russie ainsi que l’Allemagne.

Cet écrit très complet et fourmille de détails, il suit les négociations qu’effectue Komura Jutaro auprès des divers ambassades auquel il est rattaché, le rapprochement avec Roosevelt afin qu’il puisse servir d’intermédiaire aux pourparlers de paix entre le Japon et la Russie (Sergueï Ioulievitch Witte et Rosen). Nous avons une approche psychologique des personnages quant a leur façon de mener les négociations en vue de la paix.  Le rapport des forces entre ces deux pays pèse dans la balance et malgré les demandes des deux belligérants : le tsar Nicolas II et l’empereur du japon Mutsuhito un traité de paix sera signé à Portsmouth.

L’enchainement des évènements et les conclusions du traité de paix concernant la Corée, la Mandchourie et les îles Sakhaline, la fin de l’extension Russe en Extrême Orient (découpage et partage du monde) nous font entrevoir le décor qui servira aux prochaines guerres mondiales. Mais aussi le retentissement négatif que le traité aura sur la population Japonaise. Mais aussi sur le plan international, de l’ascension du Japon au rang de grande puissance mondiale (Ce qui inquiétera les Etats-Unis).

Les drapeaux de Portsmouth de Akira Yoshimura, peut être vu comme une biographie de ce diplomate, mais aussi une document sur la diplomatie Japonaise et l’équilibre géo politique de ce début du 20ème siècle.  Un livre document d’une extrême richesse qui nous dévoile une autre facette de Yoshimura plus connu pour ces romans et nouvelles: Naufrage, la guerre des jours lointains, la jeune fille supplicié sur une étagère, l’arc en ciel blanc, voyage vers le étoiles, mourir pour la patrie, le convoi de l’eau

Citations :

  • La diplomatie et la guerre étaient comme les deux côtés d’une même feuille de papier.p159

Divers:

  • Titre original : Pohtsumasu no hata, 1979
  • Editeur : Picquier , 1990
  • Traduit du Japonais par Minoru Fukuyama
  • Note : ●●●●●
Publicités

5 réflexions sur “ Les drapeaux de Portsmouth de Akira Yoshimura ”

  1. J’ai préféré Liberté conditionnelle à La jeune fille suppliciée sur une étagère.
    Je ne suis pas sûre que j’aurais la patience de lire celui-ci, j’aurais peur de me noyer dans des détails historiques.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s