De soie et de sang de Xiaolong Qiu

De soie et de sang de Xiaolong Qiu
De soie et de sang de Xiaolong Qiu

Un serial killer à Shangaï, il s’en prend à des jeunes filles vêtue de qipao rouge, pieds nus, jupe relevée, pas de sous-vêtement. Des crimes inimaginables dans la chine communiste.

« Ce qu’il avait pris pour une racine de lotus était en réalité une jolie jambe humaine luisante de rosée. Et ce n’était pas un sac, mais un qipao rouge, qui enveloppait le corps d’une jeune femme d’une vingtaine d’années au visage déjà cireux. ».

Un tueur en série orienté vers un seul objectif, et caractérisé par une conduite obsessionnelle compulsive.  Yu Guangming  l’adjoint de Chen est sur la piste, il mène l’enquête maladroitement, les cadavres s’entassent car l’inspecteur est surchargé de travail :-), mais Chen lui offrira tout le mérite à la résolution de l’enquête.

5ème aventure de l’inspecteur Chen Cao, et toujours un délice de se plonger dans la chine de l’intérieur. On se retrouve plongé dans les délices gastronomiques,  histoire, poésie et les citations de ce lettré épicurien chinois.  On retrouve la même équipe, microcosme de Shangai avec les travers de la politique.  Cinquième aventure, (sur les neufs) mais avec toujours le même enchantement.

Un polar qui (me) donne faim,  qui se déguste, qui enivre, et qui ravigote les papilles : « un bol de soupe au soja servi au Restaurant de l’Ouvrier et du Paysan du coin de la rue. La soupe fumante parfumée à la ciboule, avec de la crevette séchée, de la pâte frite hachée et de l’algue violette, une soupe délicieuse à cinq fens seulement. ». Ce polar est un équivalent du Guide Michelin. Surtout que presque chaque rencontre de l’inspecteur Chen se fait autour d’un plat. Pour Confucius, la nourriture est un véritable stimulant ….

Extraits :

  • Et, comme le dit le proverbe, l’oiseau qui sort la tête se fait tuer. Le fossé entre riches et pauvres s’élargissant, les habitants exprimaient leur colère devant la corruption et considéraient Peng comme son incarnation.
  • Le bar, recouvert de sauce brune, était cuit à point, avec sa queue dorée par la friture. Le serveur détacha un filet blanc. La chair était tendre, mais les yeux du poisson semblaient cligner. « C’est une recette spéciale. On met des glaçons dans la bouche du poisson vivant, on le fait frire dans un grand wok avec la tête hors de l’huile bouillante, on le retire en moins d’une minute et on le nappe de sauce spéciale dans un plat.

Personnages :

  • Chen Cao : Chef de la brigade des affaires spéciales, Police criminelle de Shanghai. Son père est un érudit néo confucéen.
  • Inspecteur Liao Guochang:  chef de la brigade des homicides,
  • Yu Guangming : Adjoint de Chen, Brigade des affaires spéciales, police criminelle
  • Peiqin :femme de Yu, travaille comme comptable dans un restaurant
  • Qinqin : Fils de Yu et Peiqin grâce à la révolution culturelle.
  • Yu Shengun : Père de Yu, surnommé le ‘vieux chasseur’, ancien inspecteur reconverti
  • Lu Tong Hao : appelé le “chinois d’outremer”, aime la cuisine. Grand ami de Chen
  • Petit Zhou : (Zhou Jing) chauffeur à la Brigade des affaires spéciales, suit les cours de la police 
  • Li Guohua: le secrétaire du Parti et le supérieur de Chen (il est le chef de la police criminelle de Shanghai)
  • Zhang Zhiqiang: le commissaire politique, le supérieur du secrétaire du Parti Li
  • Gu Haiguang : M Gros sous (tient un Karaoké).PDG du groupe Shangai New World (lié aux Triades)
  • Nuage blanc : secrétaire, mise à disposition par Gu pour Chen

Plats :

  • Il commanda une barquette de riz frit, des tranches de bœuf à la sauce d’huître avec de la ciboule,
  • Soupe au sang de poulet et de canard, brioche à la vapeur, gâteau de radis râpé, boulettes aux crevettes et à la viande, soupe de boeuf aux nouilles, tofu frit et vermicelles…
  • une tête de carpe recouverte de poivre rouge sur un lit d’ail.
  • Il se servit une cuillerée de tofu de jade blanc parfumé à la ciboule et à l’huile de sésame, ranches de racines de lotus au riz gluant, poulet fermier mariné au vin jaune de Shaoxin, bar vivant au gingembre et oignon cru.
qipao
qipao

Divers:

  • Red Mandarin Dress, 2007
  • Editeur : Liana Levi, Points, 2007
  • Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Fanchita Gonzalez Batlle
  • Note : ●●●●○

 

Publicités

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.