L’homme du soir de Mo Hayder

l' homme du soir de Mo Hayder
l’ homme du soir de Mo Hayder

 

Deuxième opus de la série Jack Cafferey, attention âmes sensibles, passez votre chemin ….  c’est particulièrement glauque ici. 

Aux abords de Brockwell Park, un quartier résidentiel dans le sud de Londres, un garçon de neuf ans est enlevé à son domicile, ses parents sont retrouvés : sa mère attachée et enfermée dans un placard, son père est retrouvé ligoté au radiateur de la cuisine. Ils sont complètement déshydratés après plusieurs jours de séquestration, la maison est toute saccagée, taguée avec des inscriptions, le sol et les murs sont couverts de sang et d’urine. Le coupable s’est enfui avec l’enfant dans le parc. Une chasse à l’homme s’en suit.

Il y a des liaisons avec Birdman, le premier volume de la série de Jack Caffery. Rebecca son amie du moment, est une des rescapés du psycho-killer de Birdman. En avançant dans l’enquête l’atmosphère donne une impression de basculer dans le fantastique plein d’irréalité , de troll, de gnomes.

Cette enquête va relancer les démons de Jack, son frère Ewan victime d’un pédophile, il y a de cela 25 ans. Y aurait-il un lien avec un réseau pédophile ? Jack va essayé de s’approcher de la vérité. Son comportement est toujours aussi trouble dans les relations qu’il a avec les femmes, Rebecca la rescapé de Birdman et ses angoisses. Elle va essayer de l’éloigner de ses obsessions. Elle démasquera le secret de la mort de Birdman. 

« Seigneur, fit-elle en levant les yeux vers le ciel étoile. Tu ne comprends donc pas ce qui se passe ? Penderecki te fait tellement bien marcher que tu trimballes ça partout avec toi, et plus il te harcèle, plus tu t’enfonces. Tu te laisses bouffer vivant par ça, par Ewan, par ce… (du menton elle désigna la maison voisine)… par ce pervers. »

Question whisky, Jack change de marque « il entreprit de se saouler méthodiquement au Laphroaig » 🙂

Il me semble que le titre original « The treatment » aurait mieux convenu que « l’homme du soir ». En effet, nous n’abordons très faiblement les motivations du kidnappeur, qui sont énigmatiques : il suit un traitement ( son propre traitement) rédigé sur un carnet ? 

Un thriller noir, sordide même. Thriller qui nous fait plonger dans les troubles obsessionnels les plus sombres. Après les psycho killer,  nous sommes face  des pédophiles particulièrement abject. La cruauté des scènes est décrite sans retenue ou pudeur. Mo Hayder nous tient en haleine tout au long de cette enquête des plus sombres et des plus oppressantes.

Personnages :

  • Jack Caffery : 35 ans, inspecteur principal du SRES
  • Rebecca Morant : amie de Jack, une rescapée de Birdman.
  • Marilyn Kryotos : Officier qui collecte et extrait les données du programme de croisement HOLMES. A un petit béguin pour Jack, marié à deux enfants Dean et Jenna
  • Logan: inspecteur du SRES
  • Paulina  : Correspondante de l’unité anti-pédophile
  • Fiora Quinn : Inspectrice en chef Coordinatrice
  • Souness: gouine 
  • Roland Klare -> pentax
  • Ivan Penderecki : le voisin pédophile de Jack

 

Citations

  •  La simple odeur d’un de ses cigarillos dans un cendrier suffisait à éveiller son appétit sexuel.p56
  • — Ce gars dit à sa petite amie : « Essayons la sodomie », et elle lui répond : « La sodomie ? Mais ce ne serait pas un peu pervers, ça ? » Et il répond… — S’il te plaît… — Et il répond : « Pervers ? Pervers ? Ça, par exemple, c’est un mot un peu fort. Surtout dans la bouche d’une fille de dix ans ! » (Elle se cassa en deux, la bouteille serrée contre un genou, secouée par l’hilarité.)
  • — Le seul troll que je connaisse est un terme d’argot de San Francisco, et il désigne un vieil homosexuel qui aime ses petits poulets. Ses bébés. Un vieux gay très dégueulasse qui ne veut de rapports sexuels qu’avec de très jeunes garçons. Le méchant corbeau pervers, dans l’arbre, qui guette les poussins au sol, si vous préférez.
  • Il y a quelque chose qui ne me plaît pas dans ces tours, là-bas, dit Ayo en tournant la tête vers la gauche pour observer les deux masses élancées d’Arkaig et de Heme Hill Tower, qui dominaient le parc. Elles sont mauvaises.

 

Divers :

  • Titre original : The Treatment (2001)
  • Traduction :
  • Presses de la Cité, 2002
  • Note : ***** (3,8/5)

 

Publicités

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s