Antartida de Francisco Coloane

Antartida de Fransisco Coluane
Antartida de Fransisco Coluane

Ils sont quatre à s’aventurer à bord de l’Agamaca un cotre affrété pour explorer l’Antarctide. On retrouve dans cette expédition Alejandro, un sergent télégraphiste Ulloa, un chef blanc « Manuel », et Félix un indien Yaghan . Cet équipage en partance pour des découvertes, et des richesses rencontreront baleines bleues, lions de mer, pirates, icebergs lors de ce voyage. On sera vite fasciné part les descriptions des immensités blanches, Mais si la beauté est là, le drame n’est jamais très loin.

Enchanté par la lecture du « Dernier mousse », je souhaitais lire « Cap Horn » mais impossible à trouver je me suis rabattu sur Antartida, qui se trouve être la suite du Dernier Mousse. En effet, nous retrouvons  Alejandro Silva qui est maintenant radiotélégraphiste. Et également son frère qui va mener le voyage sur un cotre.

Un voyage merveilleux, épique que Francisco Coloane nous invite à partager dans ces contrées australes.  Pas seulement un voyage mais la découverte de trésors humains, d’un cadre de vie respectueux envers la nature et les peuples premiers qui l’habitent. On retrouvera également la sagesse et d’anciennes légendes Yaghan: celle du Manchot fantôme.

Emporté par le roman, j’ai trouvé que l’aventure se finissait trop rapidement.  Même après la lecture du Dernier mousse, la magie opère encore avec des personnages riches et attendrissant.

.Juste un conseil qui n’engage que moi… Lisez ce bouquin. Point.

Extraits :

  • Je ne connais pas de marins qui n’aime pas son bateau. les hommes du Flora ont pleuré comme des gosses en le voyant couler. La mer avait eu la dent dure et elle avait gagné; mais on aurait dit que le Flora avait attendu pour sombrer que tous les hommes soient hors de danger; tous sauf un qui, pour sauver son chien, ou respecter la vieille tradition, allez savoir, avait coulé avec son navire. p30
  • L’homme doit être vide comme cette grotte, débarrassé de tout ce qui l’encombre q’il veut être en mesure d’entendre ce qui résonne en lui très lentement, comme une goutte d’eau. p48

Divers :

  • Titre original : Los Conquistadores de la Antartida, 1945
  • Traduction : Francois Gaudry
  • Collection Libretto, 454
  • Note : ***** (4,5/5)
  • Lecture dans le cadre du Challenge Amérique du Sud 
Publicités

5 réflexions sur « Antartida de Francisco Coloane »

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s