Tsukushi de Aki Shimazaki

Tsukushi de Aki Shimazaki
Tsukushi de Aki Shimazaki

 

Tsukushi est le quatrième et avant dernier volume de la pentalogie du cycle « Au coeur du Yamato ». Le personnage central est Yûko Tanase, la mère de Mitsuba, que l’on avait laissé dans le premier volume marié avecTakashi Sumida. De nombreux liens se sont tissés dans cette pentalogie et s’entrecroisent. Nous allons avoir un aperçu de la vie de couple de Yûko avec le fils du riche banquier Sumida. 

Yoko vit dans l’opulence dans une riche demeure, avec des domestiques dévoués. Elle possède une petite maison attenante dans le jardin ou elle peut pratiquer ses passions.Sa fille Mitsuba à 13 ans, elle prépare sa fête d’anniversaire. Cette fois la part de mystère dévoilé concerne l’entourage proche de Yûko.Yûko à des souvenirs qui remontent  la surface au moment de l’anniversaire de sa fille, des interrogations aussi. Elle mène une vie paisible avec son mari, mais une pochette d’allumette va mettre à jour un secret.

Aki Shimazaki introduit l’écrivain Mishima, par le biais d’un lustre de style ‘rococo’ identique à celui se trouvant dans sa maison. et des références  à un des romans ‘Une soif d’amour‘ Mais dans le but d’introduire le sujet de l’homosexualité et les relations adultères. Question qui reste d’ordre privé au Japon mais qui n’est pas un tabou.  Je regrette malgré tout la façon artificielle dont est amené la situation afin de faire un parallèle avec Mishima, sa vie et sa femme.  Mais on retrouve douceur, concision et émotion dans le style si particulier d’Aki Shimazaki.

Je me régale avec cet avant dernier volume, car il reste des secrets et des non-dits.

Personnages :

  • Mitsuba surnommee Mitchan, née en 1981
  • Mle Tanase Sumida Yûko : la narratrice
  • Takashi Sumida : fils du président de la banque Sumida
  • Seiji homme a tout faire dans la résidence de Yûko
  • Tomi la femme de Seiji : la bonne
  • M Mori  Michio : ami, photographe indépendant, veuf. Connu sous le  nom d artiste Yuji Sumida
  • Mme Matsuo Yoshiko et ses deux filles jumelles Maki et Mako
  • Nobuhiko ami du frère de Yuko, collègue de M. Aoki

 

 Extraits :

  • Tu ne savais pas encore qu’il était bisexuel….
    Non, mais j’ai eu une sensation très étrange devant son comportement. Il fixait ce client d’un regard épris. Un regard enfiévré J’ai été ébranlée : « Quoi? Mon petit ami est-il homosexuel ? » p76
  • Les deux tsukushi se dressent, presque de la même taille, sur un fond de teintes pastel. Ils sont couleur de peau, avec des nuances différentes: l’un plus foncé, l’autre plus pâle. Je murmure, malgré moi: «sensuel…». Je regarde l’autre face. Là, il y a un mot écrit en anglais: «fraternity».Ce mot est placé en bas à droite, très discrètement.

Divers :

  • Editeur : Leméac / Actes Sud
  • Année de parution : 2012
  • Note : ***** (3.2/5)
Publicités

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s