Le goût des orties de Junichiro Tanizaki

Le goût des orties de Tanizaki
Le goût des orties de Tanizaki

Dès l’incipit du roman, le ton est donné, Misako demande à son mari « Quelles sont vos intentions ? Irez-vous quand même ? » sans en obtenir une réponse tant soit peu précise. Misako et Kaname ne s’aiment plus, ils souhaitent divorcer, mais le courage manque à Kaname, il a un caractère inerte et passif. Il ne veut faire de la peine ni à son fils (qui se doute de quelque chose) ni à son épouse. Cette situation lui convenant, il se laisse flotter au gré du courant acceptant la liaison de sa femme avec son amant Aso. L’arrivée de son cousin Takanatsu va peut-être l’aider à avancer dans cette séparation, car il a déjà l’expérience du divorce.

Le titre de l’ouvrage fait référence à un proverbe Japonais : « A chacun selon ses goûts, Certains insectes aiment les orties ». Le titre provient de la traduction de l’américain, il a le sens  « tous les goûts sont dans la nature ». Il faut voir « le goût des orties » comme un roman autobiographique,  « Ces démêlés sentimentaux, ponctués de ruptures et de réconciliations durent jusqu’à la parution dans un journal, au mois d’août 1930, d’une annonce rendant publique « la cession de l’épouse de Tanizaki » à Haruo Satō, non sans un parfum de scandale.(Wikipedia).

C’est également une vision du déchirement du beau-père de Kaname, face à la modernisation du Japon (Ère Meiji). Il lance des diatribes contre les femmes modernes, la musique Jazz, tous les apports que l’Occident peut apporter. Il se rapproche des arts traditionnels tel le bunraku marionnettes, et se plaint du manque de public présents à ces spectacles. Nous retrouvons ce malaise de la nouveauté et du modernisme dans ‘l’éloge de l’ombre’.  D’ailleurs, cet homme âgé est accompagné de sa maîtresse O-hisa, toute jeune femme qui s’initie aux arts et coutumes d’une geisha traditionnelle. Il est ici l’incarnation des valeurs morales du Japon d’avant l’ère Meiji.

Ce roman donne un aperçu de la vie au Japon au début du XX ème siècle dans une riche famille. Mais également la vision d’une famille partagée entre les valeurs anciennes du Japon, et la modernisation apportée par l’Occident. Il peut se rapprocher par la thématique au roman de Katai Tayama ‘Futon’. Malgré les qualités intrinsèques de ce roman, je ne conseillerai pas « le goût des orties » pour découvrir  l’œuvre de Tanizaki.

Personnages :

  • Misako : Épouse délaissée, cherche l’amour
  • Kaname : Le mari
  • Aso : Amant de Misako
  • Hiroshi Shira : Enfant de Misako et Kaname, une dizaine d’années
  • Beau-père de Kaname : veuf, Japonais traditionaliste
  • O-Hisa : Maitresse du Beau-père
  • Takanatsu Hideo  : Oncle de Hiroshi, divorcé
  • Suzuko : jeune sœur de Takanatsu Hideo
  • Yoshiko : ex-épouse de Takanatsu Hideo
  • Peony & Lindy : les deux chiens du couple Kaname
  • Louise :Prostituée eurasienne
  • O-Sayo : Servante de Kaname

Citations :

  • A chacun selon ses goûts, Certains insectes aiment les orties (Proverbe Japonais)
  • « Est-ce un démon, est-ce un serpent qui loge dans le sein de ma femme » ? P61
  • En fait de bruit, j’ai entendu l’autre jour, je ne sais où, un peu de votre fameux jazz. Trouves-tu que ce soit de la musique, ce vacarme de sauvages pour occidentaux? Hélas, c’est la mode. Pourtant, ce genre de ranplanplan existait depuis longtemps au Japon.
    – Cela devait être du mauvais jazz, dans un cinéma de quartier ?
    – Il y en aurait donc de bon ?
    – Certainement on ne peut pas balayer le jazz comme cela. p56
  • p67

Geisha

Divers :

  • Titre original : Tade kuu mushi , 1928
  • Première parution en France : 1959
  • Trad. du japonais par Kazuo Anzaïet Sylvie Regnault-Gatier
  • Collection L’Imaginaire (n° 161), Gallimard
  • Note : ***** (3,3/5)
Publicités

Une réflexion sur « Le goût des orties de Junichiro Tanizaki »

Laisser un commentaire, un avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s